AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand la rose pleure ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la rose pleure ... [Libre]   Ven 11 Nov - 17:41

    Bannière à venir.



    Lacrima dormait, au milieu d'une clairière traversée par un petit ruisseau calme. Elle avait pris la forme d'une rose rouge, presque pourpre, pour qu'on ne la voit pas comme nymphe, mais comme une simple fleur poussant au milieu de la clairière. L'aube se levait à peine et déjà les oiseaux chantaient à la gloire de la journée qui commençait tandis que les animaux des bois sortaient petit à petit de leurs tanières pour venir boire à la rivière et trouver de quoi manger. La jeune nymphe connaissait bien les animaux et eux n'avaient pas peur d'elle. lacrima faisait partie de leurs "habitudes". Ils savaient aussi que la belle rose rouge comme le sang qui se trouvait près du ruisseau était précieuse et que, par conséquent, il ne fallaut pas lui faire de mal... même s'ils avaient du mal à comprendre que la rose était aussi la nymphe.

    Une goutte de rosée glissa de l'une des pétales rouges et réveilla la jeune fille. Doucement, elle commença à reprendre forme humaine, parmi les animaux. Assise dans l'herbe, vêtue d'une sorte de toge-tunique couleur mousse brodée de tissu couleur crème, elle flatta le museau d'un faon du bout des doigts. Puis elle se leva et attrapa des baies, cachées dans un carré de tissu lui-même caché entre les racines d'un arbre centenaire. Pendant qu'elle mangeait, les animaux quittèrent peu à peu la clairière pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, la laissant seule. Finalement, elle se leva et marcha en direction de la rivière aux eaux calmes. Elle marchait pieds nus, détestant le contact de quelconques chaussures sur ses pieds. Elle ne comprenait pas comment certaines personnes pouvaient supporter cela une journée entière. Elle s'assit sur le bord du ruisseau, les pieds frôlant l'eau limpide. Fermant les yeux, elle se mit à fredonner une chanson qu'elle avait apprise auprès des satyres. Une larme coula sur sa joue de porcelaine et elle ravala les autres. C'était toujours comme ça, quand elle pensait à la joyeuse communauté de satyres qui l'avaient élevée.

    Brutalement, elle rouvrit les yeux et tourna la tête vers les fourrés, derrière elle. Il lui avait semblé entendre un bruit.

    - Il... il y a quelqu'un ? demanda-t-elle d'une voix tremblante en ramenant ses jambes contre elle, prête à reprendre sa forme de rose sauvage au moindre bruit suspect.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Dim 13 Nov - 13:03

Julien était perdu... Il ne savait pas quoi faire ! Après avoir rencontré sa soeur : Athéna. Il s'est rendu compte qu'il avait une famille et ne pouvait pas se permettre de tout laisser tomber. En plus il portait la poisse ! C'est vrai, il s'était fait attaquer deux fois en une journée dans les Thermes. Cela l'attristait de partir et de se séparer de sa soeur une nouvelle fois mais bon... Il valait peut-être mieux qu'il la quitte un moment...Mais il y avait autre chose...

En fait Julien se rendait compte qu'Athéna était plus forte que lui et cela l'abattait. Pas parce qu'Athéna était une fille mais parce que Julien était fier. Il était fier de lui et il voulait être le plus fort car c'était lui l'enfant de la prophétie ! Celui qui renversera Zeus ! Julien est certes Immortel mais il veut être le plus fort en peu de temps.

Alors qu'il se débattait avec les broussailles, il sortit enfin de cette forêt infernale et il se pencha pour boire dans la rivière et à peine avait-il porter l'eau à sa bouche qu'il aperçu une nymphe des bois !

Julien sentait que celle-ci allait se transformer alors il la rassura :

-Bonjour ! Ne t'inquiète pas, je ne te ferais aucun mal. Comment t'appelles-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Lun 14 Nov - 17:46

    La cause du bruit étrange était un jeune homme au visage d'ange, aux yeux bruns et aux cheveux noirs. Lorsqu'il vit Lacrima prête à se transformer, il s'efforça de la calmer.

    - Bonjour ! Ne t'inquiète pas, je ne te ferais aucun mal. Comment t'appelles-tu ?


    A ces mots, la nymphe se recroquevilla encore plus sur elle-même, tremblante. Il était pour elle un parfait inconnu... Devait-elle lui révéler son nom ? Comme il ne semblait pas bien méchant, elle releva la tête et dit d'une petite voix timide :

    - Mon nom est Lacrima. Et vous, quel est votre nom, Seigneur ?

    Les satyres lui avaient appris à déceler l'aura des gens et cet homme était indéniablement un demi-dieu. Alors bon, une simple nymphe ne pouvait se permettre des familiarités avec une telle personne et elle l'appella donc "Seigneur", conformément à leur hiérarchie. Elle n'était qu'une sous-fifre pour cet homme.

    - Vous êtes un demi-Dieu, n'est-ce pas ?

    A peine eut-elle posé sa question qu'elle rougit et plaqua ses mains sur sa bouche, les yeux écarquillés par la peur. Poser ce genre de question n'était pas dans les autorisations d'une nymphe. Elle allait sans doute être punie pour son insolence. Elle baissa la tête en signe de soumission et de pénitence.

    - Pardonnez-moi pour cet affront.

    Un mouvement dans les fourrés lui fit timidement relever la tête et elle vit avec effroi deux yeux luisants dans l'obscurité. Un cerf, sentant le désarroi de la nymphe, s'était approché et menaçait de charger le jeune homme.

    - Attention !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Mar 15 Nov - 20:58

- Mon nom est Lacrima. Et vous, quel est votre nom, Seigneur ?

Seigneur? Julien n'avait pas l'habitude de se faire appeler comme ça.

-Vous êtes un demi-Dieu, n'est-ce pas ?

Julien allait répondre mais Lacrima rougit et elle s'excusa :

- Pardonnez-moi pour cet affront.

Encore une fois Julien fut coupé car un cerf se plaça devant Lacrima et il chargea. Julien le saisi par les bois. Et cela fait il répondit à Lacrima en maintenant toujours le cerf :

-Tu sais je te concidère comme étant mon égale et c'est pour ça que je n'ai pas envie de me faire appeler "Seigneur". Même ce cerf est mon égal.

Soudain des bandits surement perdus surgirent des buissons et Julien commenta :

-Même eux !

Ensuite les bandits, trois en tout, se jettèrent sur Julien et celui-ci assoma le premier avec sa lance. Le deuxième se prit un coup de coude de la part de Julien et celui-ci tomba dans les vapes. Julien dégaina son épée et assoma le troième avec son pommeau. Il se retourna vers Lacriama et un bandit surgit derrière elle et mit son couteau sous sa gorge :

-Lâche tes armes et donne nous l'argent ou je tue la fille !

Dis le bandit. Julien vit que Lacrima avait failli se transformer et Julien avec les yeux lui fit comprendre que c'était une mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Mer 16 Nov - 20:50

    Le garçon saisit le cerf par les cornes lorsqu'il chargea et Lacrima recula, surprise. Il était vraiment fort...

    - Tu sais je te considère comme étant mon égale et c'est pour ça que je n'ai pas envie de me faire appeller "Seigneur". Même ce cerf est mon égal.


    Devant ces paroles, la nymphe secoua la tête. Non, elle ne pouvait admettre cela. Qu'était une nymphe par rapport à un demi-dieu dans la hiérarchie ? Un simple nom sans importance. Elle voulut parler mais des bandits surgirent des buissons, les prenant par surprise. La semi-divinité en mis deux hors-combat mais le troisième saisit la nymphe par le bras et lui colla sa lame sur la gorge. Lorsqu'elle déglutit, la lame entailla sa gorge et une goutte de sang perla, ligne rouge sur sa peau blanche.

    - Lâche tes armes et donne nous l'argent ou je tue la fille !


    Tremblante, elle coula un regard appeuré vers le garçon qui lui fit signe de ne pas se transformer. Mais qu'était-elle censée faire alors ? Se laisser gentiment transformer en petits cubes ? Elle baissa légèrement la tête et devnt immédiatement une rose écarlate. Surpris, le bandit lacha son couteau qui entailla la tige épineuse de la fleur. ne pouvant crier de douleur, la rose se tortilla avant de s'immobiliser. L'homme eut un sourire cruel et tendit la main dans le but de cueillir la fleur et Lacrima fit appel à son pouvoir pour que des ronces aux longues épines acérées poussent autour d'elle, faisant un cocon mortel pour protéger la rose. Des ronces s'enroulèrent autour du poignet de l'homme, l'immobilisant. Il eut un rictus de douleur quand il tenta de se dégager, les épines s'enfonçant dans sa chair. Les animaux des bois se rassemblèrent autour d'eux et le cerf qui avait chargé le demi-dieu un peu plus tôt s'approcha du bandit immobilisé, son attitude faisant voir sa colère et sa volonté de protéger Lacrima.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Jeu 17 Nov - 17:12

Une perle de sang coula au cou de Lacrima, elle ne tint pas compte de l'avertisement de Julien et se transforma, elle finit par le payer car la lame entailla la plante. Mais des épines s'enroulèrent au poignet du bandit et il hurla de douleur avant de se faire charger par le cerf. Le bandit tomba tête la première dans la rivière et Julien accoura auprès de Lacrima qui était redevenu normale.

Celle-ci avait sur le ventre une profonde entaille et Julien la rassura :

-Je reviens de t'inquiète pas...Sois forte...

Les bandits s'étaient réveillés entre-temps et ricanèrent bêtement :

-Elle va mourir? Bien fait pour elle !

Sur ces mots Julien monta en colère et en puissance.

-Vous n'auriez pas dû dire cela !!!!

Julien concentra toute sa puissance sur ses mains et un éclair bleu apparu entre celles-ci. Un pouvoir de son père Zeus, même s'il n'était pas aussi puissant puissant que les originaux, il était dévastateur.
Julien visa celui qui avait la main couverte d'épines

Julien balança son éclair et un flash blanc aveugla tout le monde. A l'endroit où était le bandit quelques secondes plus tôt, il ne restait rien.
Ses complices prirent peur et détalèrent.
Julien revint auprès de Lacriama et lui fit un pansement avec une feuille d'arbre.

-Tu vas survivre,rassure-toi.Mais il faut se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Jeu 17 Nov - 21:01

    Le bandit, étourdi par la douleur que lui causaient les épines plantées dans sa chair, ne vit pas le demi-dieu lui fonçer dessus et l'envoyer dire bonjour aux poissons de la rivière. A ce moment, Lacrima reprit forme humaine, ses mains crispées sur son ventre où s'étalait maintenant une large plaie. L'homme s'accroupit et tenta de la rassurer :

    - Je reviens, ne t'inquiète pas... Sois forte...


    - Ne vous inquiétez pas pour moi... soupira la nymphe malgré la douleur lancinante.

    Il ne l'entendit pas car un des bandits assomé s'éveillait et, voyant la nymphe, ricanna en désignant le sang qui coulait joyeusement de la plaie.

    - Elle va mourir ? Bien fait pour elle !


    Cela sembla énerver le demi-dieu car il leur hurla qu'ils n'auraient pas du dire cela et une boule d'énergie commença à se former dans ses mains, avant de devenir un éclair qui fit purement et simplement disparaître l'homme qui avait été faire une brutale rencontre avec l'eau fraîche. Les autres prirent leurs jambes à leur cou et s'enfuirent sans demander leur reste. Soulagée, Lacrima sourit. Le garçon revint près d'elle et lui fit un bandage constitué de feuilles.

    - Tu vas survivre, rassure-toi. Mais il faut se reposer.


    - Evidemment que je vais survivre ! Ce n'est pas une simple égratinure qui va m'arracher la vie que j'ai tant protégée.

    Tendant la main vers la rivière, elle se concentra pour qu'une bulle d'eau monte et vienne rafraîchir sa plaie. Le demi-dieu lui semblait digne de confiance et elle se détendit, s'appuyant contre un arbre pour se reposer quelque peu.

    - Si je peux me permettre... quel est votre nom ?

    Une goutte de pluie s'écrasa alors sur sa joue et elle leva les yeux vers les lourds nuages qui commençaient à déverser de grosses gouttes. Puisant dans ses dernières forces, elle créa un domme de végétation puis elle s'écroula contre le torse du demi-dieu, épuisée.

    - Pardon... murmura-t-elle en fermant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Mar 22 Nov - 17:43

- Evidemment que je vais survivre ! Ce n'est pas une simple égratinure qui va m'arracher la vie que j'ai tant protégée.

Julien fut un peu surpris. Il faut dire qu'il aimait ce genre de caractère car c'était tout simplement le sien ! Soudain un bulle d'eau se répandit sur Lacrima pour la soigner un peu. Puis elle reprit :

- Si je peux me permettre... quel est votre nom ?

Julien allait répondre mais Lacrima se referma aussitôt :

- Pardon...

Julien sourit et répondit :

-Arrête de t'excuser. Mon nom est Julien. Fils de Zeus. Ecoute si je peux t'apprendre quelque chose c'est qu'il ne faut pas se recroqueviller comme tu le fait. C'est comme ça que les gens peuvent profités de toi, écoute fais un peu preuve d'autorité je t'en pris. Je ne sais pas qui t'a élevé mais c'était sûrement quelqu'un de très bien vu ton éducation mais il ne faut pas avoir peur du monde comme tu le fait. Je veux dire se transformer en fleur dès qu'un petit danger approche, tu vois bien que cela t'a porté préjudice.

En faite il se souciait un peu de la jeune fille car il se disait qu'elle ne resterait jamais longtemps dans ces bois...
Que tôt ou tard un évènement provoquerais le départ de la jeune fille et cela l'attristait car ce jours-là elle ne serait quoi faire. Car elle était déjà paniquée quand elle vois un étranger, alors des miliers...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   Dim 18 Déc - 13:03

    - Arrête de t'excuser. Mon nom est Julien. Fils de Zeus. Ecoute si je peux t'apprendre quelque chose c'est qu'il ne faut pas se recroqueviller comme tu le fait. C'est comme ça que les gens peuvent profités de toi, écoute fais un peu preuve d'autorité je t'en pris. Je ne sais pas qui t'a élevé mais c'était sûrement quelqu'un de très bien vu ton éducation mais il ne faut pas avoir peur du monde comme tu le fait. Je veux dire se transformer en fleur dès qu'un petit danger approche, tu vois bien que cela t'a porté préjudice.

    - J'ai été élevée par des satyres. Et c'est une réaction normale pour une nymphe de se transformer quand il y a du danger, tu sais. On ne peut rien y faire, c'est dans notre nature.

    Elle se redressa en grimaçant et chercha dans les paroles du garçon un élément qui l'avait dérangée, mais qui lui avait glissé des mains. Il avait dit quoi, encore ? Mon nom est Julien. Fils de Zeus. Oh, par Gaia, le fils de Zeus. Gênée, elle recula d'un pas, les joues rouges.

    - Vous dites que je devrais faire face et non m'enfuir mais... m'imaginez-vous capable de faire cela ?

    Elle-même se voyait mal tenir tête à des brigands ou autres crapules. Lacrima remit en place une mèche de cheveux et soupira, avant de ramener ses genoux contre elle mais elle déplia vite les jambes, sa blessure lui rappellant sa présence. Un colibir vint s'installer sur son épaule et frotta sa tête soyeuse contre la joue de la nymphe.

    - Vous êtes un guerrier-né, fils de Zeus. Les nymphes sont des créatures pacifiques. Toute la différence est là.

    [Pardon pour le retard et la mini-longueur du texte >_< ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la rose pleure ... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la rose pleure ... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une visite d'en le champ (libre)
» Je ne pleure que devant toi, mon Confident [Grey]
» Quand un électron libre et un recycleur vivant s'allient pour sauver un village.
» Rose MCSean (libre et négociable)
» Rhume quand tu nous tiens [ libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: Les Forêts :: La Forêt des Nymphes-
Sauter vers: