AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au Royaume d'Héphaïstos (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mer 7 Déc - 4:20

Je n'étais pas arrivé depuis très longtemps, pourtant on m'avait déjà assigné aux tours de gardes dans les rues. Je me perdais facilement dans les allées et entre les boutiques. La cité était bien plus grande qu'elle n'y paraissait. Pourtant, il faut avouer que c'était assez agréable de se perdre, j'observais les environs et trouvais quelques points de repères. J'étais émerveillé par toutes ces nouvelles découvertes, et mon sourire ne partait pas de mon visage. Puis, me rendant subitement compte que je n'étais pas là pour visiter mais pour surveiller et protéger les habitants, je me donnais une petite claque sur la joue. *Ressaisis toi bon sens! Tu feras du tourisme plus tard*

Mon geste fit sourire quelques passantes, me sentant un peu idiot, je leur affichais un sourire à mon tour, et détalais en vitesse. J'observais attentivement les environs, puis me retrouvais devant une boutique qui avait l'air très attrayant, un panneau affichait "Au Royaume d'Héphaïstos". Il fallait être soit très audacieux, soit très compétent pour oser mentionner le nom du Dieu forgeron. Je jetais un coup d'œil sur mon épée. Il était plus que temps que j'aiguise ma lame.
J'enlevais mon casque et entrais lentement dans l'édifice.


-Bonjour !

J'étais abasourdi par la richesse des lieux, je distinguais armes, armures et bijoux de toutes sortes. Je ne vis personne, trop préoccupé par tout ce qui se trouvait autour de moi. En attendant une potentielle réponse, je continuais d'observer les armes. Je m'arrêtais devant une épée et la maniais quelques instants en effectuant de petits coups de poignet, avant de la remettre à sa place. Vraiment impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mer 7 Déc - 16:56

-Bonjour !

Entendis-je alors que je sortais de la forge. Un homme, certainement un peu plus jeune que moi était là à admirer mes armes. Je ne pus m'empecher de sourire. Il en avait essayé une. Très belle je devais l'avouer.

Je m'adossais alors à un mur pendant qu'il continuait son inspection. J'aperçu alors son épée, sa tenue et son casque. Un jeune garde. Un nouveau car je ne le connaissais pas. *Une nouvelle recrue... Que de souvenirs...* pensais-je. Pour ne pas retomber dans la nostalgie, je pris un pierre à aiguiser pour son épée. Il devait en avoir besoin.

-Puis-je vous aider, jeune homme ? Ici, le client est roi, si vous souhaitez quoi que ce soit, n'hésitez pas.

Il avait sursauté en entendant ma voix et un sourire moqueur vint illuminer mon visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mer 7 Déc - 19:53

-Puis-je vous aider, jeune homme ? Ici, le client est roi, si vous souhaitez quoi que ce soit, n'hésitez pas.

J'avais sursauté au son de sa voix. Je me sentais complètement stupide vis à vis de ma réaction. Je me retournais pour apercevoir celui qui venait de m'adresser la parole. C'était un homme aux cheveux bruns, et de carrure assez impressionnante, comparé à moi. Il devait avoir la trentaine tout au plus.
Je lui affichais un sourire tantôt amical et admiratif, puis lui montrait les armes autour de moi.


-Vous faites du très beau travail. C'est vraiment impressionnant.

Après quelques derniers coups d'œil sur la multitude des objets qui m'environnaient, je m'approchais dans la direction de mon interlocuteur et lui montrais mon épée.

-Je crois qu'elle a besoin d'être aiguisée.

En l'observant de plus près, je réalisais qu'il avait déjà prit une pierre à aiguiser. J'avais donc à faire à un vrai professionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mer 7 Déc - 23:12

Je tendis la main au jeune homme en souriant. J'entrepris de limer sa lame qui en avait vraiment besoin. Je me concentrais sur cette lame. Je sentais le regard du jeune soldat posé sur moi. Je me concentrais deux fois plus sur la lame. Encore un peu et elle risquait de casser. Une fois que j'eus fini. Je lui tendis son arme en souriant.

-Et voilà. Comme neuve. Vous avez de la chance car si je ne l'avais pas aiguisée, elle se serait tout simplement brisée lors d'un affrontement ou au moindre contact brutal même.

Je voyais passer une lueur étrange dans son regard. Qu'est-ce que c'était ? Je l'ignorais mais ça m'arracha un sourire. Je contournais mon plan de travail et m'approchais de lui. Oui, c'était un tout jeune soldat. Sa carrure n'avait pas finit d'évoluer et son minois d'enfant n'était pas encore celui d'un soldat qui a connu la guerre, la mort et le sang. Je priais tous les dieux qu'il ne connaisse jamais cela. Je lui ébourrifais les cheveux et il se laissa faire, surpris.

-Quel est ton nom jeune homme ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Jeu 8 Déc - 18:32

-Et voilà. Comme neuve. Vous avez de la chance car si je ne l'avais pas aiguisée, elle se serait tout simplement brisée lors d'un affrontement ou au moindre contact brutal même.

Il faut avouer que je n'avais pas passé beaucoup de temps à entretenir cette lame. Elle m'avait été très utile lors de mes combats, mais je ne lui rendait pas véritablement la pareille.
Quand il me rendit mon arme, une lueur de nostalgie vint en moi, par le biais de petits souvenirs de jeunesse. Cette épée je la tenais de mon père, qui m'avait appris à me battre. Je me rappelle encore de la première fois que je l'avais prise dans mes mains. J'avais eu du mal à la soulever et à la maintenir stable. Je ne sais pas vraiment pourquoi cette pensée était réapparue. Mais je crois que j'avais fait une tête étrange, à l'évocation de se souvenir, car mon interlocuteur se mit à sourire.


Il fit le tour de son plan de travail et s'approcha de moi. En plus d'être plus vieux et plus impressionnant, il était aussi un peu plus grand que moi. Il passa une main dans mes cheveux, comme on le fait avec les jeunes enfants. Je fus un peu surpris pas son geste, mais pas autant que ça. C'est vrai que j'avais un petit air enfantin, je le savais bien, on m'en faisait souvent la remarque.

-Quel est ton nom jeune homme ?

Je me redressais légèrement, et pris un air qui se voulait sérieux. Le sérieux ne m'allait pas vraiment, voir pas du tout, mais j'essayais de faire un peu plus mature, du moins l'espace d'un instant.

-Je me nomme Illion. Et, vous êtes ?

Il se mit à sourire en voyant toute ma petite démarche. D'ailleurs, je me mis à sourire de bon cœur avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Jeu 8 Déc - 19:04

-Je me nomme Illion. Et, vous êtes ?

Je souris par son ton audacieux. Il me plaisait bien. Je lui ébourrifais une seconde fois les cheveux avant de m'éloigner pour prendre une chaise et la lui proposer.

Installe toi donc jeune Illion. Moi ?... Qui suis-je ?... Eh bien, je suis Eykal, forgeron et soldat d'une ancienne vie.

Je pris une dague au hasard et l'aiguisais lentement. J'attendais une réaction quelconque de sa part. Il me souriait et j'éclata de rire. Il fit une grimace d'incompréhension et je riais de plus belle.

-Voyons, ne fais pas cette tête ! En fait... tu ressembles un peu à moi quand j'avais à peu près ton âge. En même temps, je ne suis pas si vieux que ça. Je n'ai que vingt-sept ans.

Il fit une nouvelle grimace et je ne pu retenir mon rire. Je me moquais un peu certes mais il devait être un bon garçon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Ven 9 Déc - 19:06

Il passa de nouveau sa main dans mes cheveux, je continuais de lui sourire. Son geste était si naturel, que je m'en accoutumais rapidement. Il s'éloigna et emmena une chaise près de moi.

-Installe toi donc jeune Illion. Moi ?... Qui suis-je ?... Eh bien, je suis Eykal, forgeron et soldat d'une ancienne vie.


Que je... que je m'installe ? Il prit une dague et commença à l'aiguiser. Je le regardais surpris, mais, je continuais d'afficher un sourire sur mon visage. Il était très à l'aise et familier avec moi. D'ailleurs il éclata de rire en me voyant un peu perdu.

-Voyons, ne fais pas cette tête ! En fait... tu ressembles un
peu à moi quand j'avais à peu près ton âge. En même temps, je ne suis
pas si vieux que ça. Je n'ai que vingt-sept ans.


Je fis de nouveau une petite grimace, mais cette fois c'était ses mots m'avaient surpris. Il se mit de nouveau à rire, et moi je lui souriais comme un abruti. Je l'aimais bien. Il avait l'air sympathique et puis, quelqu'un qui rit de la sorte ne peux pas être bien méchant.
Alors comme ça je lui ressemblais ? Je l'observais attentivement, j'essayais de l'imaginer un peu plus jeune, plus petit, bien moins imposant, et surtout avec un sourire d'enfant sur le visage. Oui, c'est vrai qu'ainsi je pouvais lui ressembler. Une fois qu'il eu finit de rire, il m'indiqua de nouveau d'un signe de tête la chaise qu'il venait d'emmener. Je m'assis, un peu gêné. Il recommença à aiguiser sa dague.
Plus je repensais à ce qu'il venait de me dire, plus des questions s'amassaient dans ma tête. Sur sa vie de soldat, sa reconversion en forgeron, en quoi je lui ressemblais, et surtout des détails sur la cité, je n'avais pas vraiment eu le temps de parler avec beaucoup de personnes depuis mon arrivée. Je me contentais d'un simple :

-Vous étiez soldat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Sam 10 Déc - 0:22

-Vous étiez soldat ?

Je l'examinais. Oui, il était certainement un bon garçon. Je posa la dague que j'aiguisais. Je m'approcha de lui et lui offrit un sourire amicale

Oui Illion, j'étais soldat. Un brave défenseur de ma cité. J'ai aussi connu des hommes merveilleux ! Nous étions comme des frères... Et j'avais...

Ma gorge se resserra. Des tonnes de souvenirs me revenaient en mémoire. Des cris, des morts, du sang. Ma femme... mon fils... Mon meilleur ami...
J'attrapais mon médaillon en forme d'étoile et le serra de toutes mes forces. J'avais l'impression de m'effondrer mais je pris appuie sur le plan de travail et expira un grand coup. Je releva les yeux vers le jeune soldat qui s'était levé, une certaine inquiétude peinte sur le visage.


-Ne t'inquiète pas... Je... Je vais bien. Juste un peu fatigué. Que veux-tu savoir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Sam 10 Déc - 19:14

-Oui Illion, j'étais soldat. Un brave défenseur de ma cité. J'ai aussi connu des hommes merveilleux ! Nous étions comme des frères... Et j'avais...

Sa gorge s'était serrée, cela s'entendait dans sa voix. Il semblait plutôt mal en point, je le regardais, inquiet. Il oscillait un peu, comme s'il allait tomber, je me levai alors précipitamment pour le rattraper mais il se stabilisa, posant un bras sur son plan de travail.

-Ne t'inquiète pas... Je... Je vais bien. Juste un peu fatigué. Que veux-tu savoir ?


-Vous êtes sûr que allez bien?

Il acquiesça. Je restai néanmoins debout, les bras en avant, prêt à le rattraper, si jamais il s'effondrait de nouveau. Je le regardai soucieux, que venait-il de lui arriver? Il était en train de serrer un petit médaillon, il le tenait tellement fort que ça devait en être douloureux. Mes yeux vacillaient entre son visage et sa main. Je relâchai mes bras mais ne me rassis pas, il aurait pu, à tout moment, tomber de nouveau. Il lâcha finalement son collier, et mon attention se porta sur celui-ci. Il m'étais étrangement familier, un pendentif, en forme d'étoile. Je l'avais déjà vu quelque part. Je fronçai les sourcils, perplexe et demandai:

-Où avez-vous eu ce collier?!

Je continuais à le fixer, cherchant désespérément dans ma mémoire où j'avais vu ce pendentif. Puis soudain, tout devint clair. J'avais fait ce collier avec mon père quand j'étais enfant (enfin, plus lui que moi). Nous l'avions confectionné pour ma sœur, en guise de cadeau d'anniversaire. Ma sœur, que je croyais perdue pour toujours. Ma respiration s'accéléra quelques peu, je ne savais pas vraiment si je devais être heureux ou non. Avant qu'Eykal n'ai le temps de répondre, je posai brusquement mes mains sur ses épaules et demandai:

-Est-ce qu'elle va bien?


Dernière édition par Illion le Dim 11 Déc - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Sam 10 Déc - 22:07

-Où avez-vous eu ce collier?!

Mon collier ? Mais ....? Pourquoi cette question ? Je n'eu cependant, pas le temps de répondre qu'il posa ses deux mains sur mes épaules de façon brusque avant de reprendre la parole


-Est-ce qu'elle va bien?

De qui parlait-il ? Je l'observais un instant avant de plonger mon regard dans le sien. De qui parlait-il donc ?... Est-ce que...?! Non ça ne pouvait pas être possible....

-De qui parles-tu ?... Je ne comprend rien de ce que tu me dis et... Ce collier appartenait à une personne qui.. qui était tout pour moi...

Ma gorge se serra une fois de plus. Ma voix ce brisa. Le souvenir des jours heureux avec ma défunte femme et mon défunt nouveau né revint en mon esprit. Cette fois, je tomba a genoux. Je repris mon medaillon et le serrais une fois de plus. J'essayais de retenir mes larmes mais elles coulèrent tout de même. J'arrachais mon collier de mon cou et posa le pendentif étoilé contre mon front avant de chuchoté

-Pardonne moi... pardonnez-moi... Je vous ai laissé... je n'ai pas pu vous protégez...

Le jeune Illion se mit alors à genou devant moi sans comprendre quoique ce soit et me frotta le dos pour essayer de me calmer

_________________


Dernière édition par Eykal le Dim 11 Déc - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Dim 11 Déc - 12:24

-De qui parles-tu ?... Je ne comprend rien de ce que tu me dis et... Ce collier appartenait à une personne qui.. qui était tout pour moi...

Il se tu, sa voix se brisa. Il tomba à genou devant moi. Il serra de nouveau le collier dans ses mains, et se mit à pleurer à chaudes larmes. Je me sentais mal, je n'aurais pas dû le brusquer comme je l'avais fait. Il arracha son médaillon et le colla à son front. Puis il murmura:

-Pardonne moi... pardonnez-moi... Je vous ai laissé... je n'ai pas pu vous protégez...


Je me mis à genou à mon tour et posa une main sur son dos. Je ne comprenais plus ce qu'il se passait, du moins, je ne voulais pas comprendre. Je ne voulais pas voir la réalité en face, la possibilité qu'elle soit.... c'était impossible. Eykal continuais de pleurer face à moi. On resta ainsi, un moment, sans dire un mot. Rien de ce que j'aurais pu dire n'aurait pu le calmer, je n'étais pas doué pour ce genre de chose. Après quelques instants, je l'aidai à se relever et le fis asseoir sur la chaise qu'il avait emmené précédemment. Il continuais de serrer le pendentif contre lui. Je pris un peu de recul face à lui. Je me sentais coupable de l'avoir mis dans cet état.

-Je suis désolé, je n'aurais... je n'aurai pas du...

Mais, le fait d'être en contact avec quelqu'un qui avait revu ma sœur. Je ne savais plus quoi penser, quoi faire. Je voulais lui poser plein de questions la concernant. Mais me ravisa, le sujet avait l'air bien trop sensible. Pourtant, je me risquai à une seule interrogation, qui était pour moi fondamentale:

-Elle... Elle est heureuse? Tu l'as rendu heureuse?

J'avais utilisé le présent. Je ne voulais pas imaginer d'autre possibilité la concernant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Dim 11 Déc - 14:57

-Elle... Elle est heureuse? Tu l'as rendu heureuse?

Je me calmais un peu... Je levais mon visage et le regardais les larmes coulant toujours. Je soupira très longuement. Elle... Qui était-il pour la connaitre ?

-Je... Illion... Hadès l'a prise... Il l'a prise et il a prit notre fils... Elle était heureuse d'avoir une famille mais Il me les a prit...

J'éclatais une fois de plus en sanglot en tenant l'étoile collé à mon coeur. Ma vue devint floue mais je pu quand même voir le jeune homme tomber à genou. Il tremblait. Je me mis debout et me laissa tombé à genou face à lui. Il m'agrippa et sorti son épée. Je le laissais faire sans réagir. Je souris tristement. Je lui attrapa le poignet et le serra très fort. Il fit une grimace et mon sourire s'effaça.

-Qui es-tu donc pour me menacer petit ? Qui es-tu donc pour me demander des informations sur ma femme ? Qui étais-tu pour elle et comment connais-tu ce collier ?

Malgré mes larmes, je vis parfaitement son regard qui se durciçait. Il lâcha son arme et me regarda longuement. Il fallait que je sache à qui j'avais parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Dim 11 Déc - 17:28

-Je... Illion... Hadès l'a prise... Il l'a prise et il a prit notre fils... Elle était heureuse d'avoir une famille mais Il me les a prit...

*Elle...*
Je tombais à genou, et fus pris de tremblements. Les larmes ne coulaient pourtant pas. Je n'éprouvais que de la rage pour l'instant. Je baissa la tête. Eykal se mit face à moi. Je le saisit, et sortis mon épée. C'était sa faute! Je continuais de trembler, je voulais lui faire payer mais je n'arrivais plus à bouger aucun membre. Il m'afficha un petit sourire, la fureur montait en moi de façon incroyable. Je ne m'étais jamais senti ainsi pourtant. Il attrapa mon poignet et le serra. Je grimaçais sous la douleur.


-Qui es-tu donc pour me menacer petit ? Qui es-tu donc pour me demander des informations sur ma femme ? Qui étais-tu pour elle et comment connais-tu ce collier ?


Je me reprenais peu à peu, et lâchai mon arme. Je fixais longuement Eykal, étais-ce vraiment de sa faute? Il pleurait, il souffrait autant de cette situation que moi, le blâmer ne servirait à rien. Mes poings se serrèrent néanmoins, contre ma volonté.

-Et toi, tu n'as même pas pu la défendre? Les protéger? Ta femme et ton enfant?


Je savais pertinemment que j'étais injuste avec lui. Je frappais violemment le sol, et me relevai brusquement. C'est vrai, j'agissais comme un enfant. Je me sentais horriblement coupable de ce que je venais de lui dire. J'essayais de me calmer, en vain. Je savais très bien que si je ne me cachai pas derrière la colère, je fondrais en larmes.

-C'est moi qui ai fait ce collier, avec mon père. Je haussais le ton. Elle ne te l'a pas dit? Ta chère et tendre femme ne te l'a pas dit? Qu'elle avait un frère, une famille? N'a t-elle jamais mentionné mon nom? Alors qu'il ne se passe pas un matin sans que je pense à elle?!

Voilà, la tristesse commençait à m'envahir. Je m'assis par terre, et pris ma tête entre mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Dim 11 Déc - 19:49

-Et toi, tu n'as même pas pu la défendre? Les protéger? Ta femme et ton enfant?

Il me reprochait ce que je me reprochais déjà ?! Il osait ! Il se permettait ! J'étais dans une colère noire ! Je m'appretais a répliquer quand il hurla presque.

-C'est moi qui ai fait ce collier, avec mon père. Elle ne te l'a pas dit? Ta chère et tendre femme ne te l'a pas dit? Qu'elle avait un frère, une famille? N'a t-elle jamais mentionné mon nom? Alors qu'il ne se passe pas un matin sans que je pense à elle?!


S'en était trop ! Il pleurait en plus de cela. Je me calmais alors... Je me mis en face de lui et prit place...

-On... s'est rencontré lorsque j'avais dix-neuf ans. J'étais un jeune soldat trainant dans les rues. Je... je l'ai vu, seule et en pleure. Elle m'avait dit que sa mère venait de mourir alors je... pour la consoler rien qu'un peu, nous avions fait le tour de la cité. Pendant des jours et des mois. J'étais tombé fou amoureux d'elle...

Ces souvenirs revinrent en moi... J'étais en train de revoir les scènes, les nombreuses scènes où elle était à mes côtés, où elle riait et parfois me faisait des remontrances...
J'observa le regard d'Illion. Son frère ? Oui, c'était certainement lui, il avait des traits de ressemblances. Mon fils aurait beaucoup ressemblé à... son oncle ? Oui, il était certainement son oncle...


-Une semaine après notre mariage, elle m'avait raconté sa triste vie. Elle m'a dit qu'elle avait été séparer par sa famille. Que sa mère et elle recherchaient son père et son petit frère sans jamais les trouver... J'ai dis que je l'aiderai et je l'ai fait mais personne n'avait de renseignement. Alors elle a craint le pire.

Je l'observais une fois de plus... Mon fils avait eu les yeux de sa mère qui étaient exactement comme ceux du jeune homme en face de moi.

-Il te ressemblait... Ylan... Mon fils... et si tu dis vrai et que mon épouse était ta soeur... alors c'est ton neveu...

Je me mis alors à regarder le pendentif... le seul souvenir de ma famille partie sur le Styx dans le Royaume d'Hadès... Comment réagirait Illion ?...
Savoir qu'il avait été si près du but pour avoir perdu définitivement celle qu'il recherchait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Lun 12 Déc - 18:33

-On... s'est rencontré lorsque j'avais dix-neuf ans. J'étais un jeune soldat trainant dans les rues. Je... je l'ai vu, seule et en pleure. Elle m'avait dit que sa mère venait de mourir alors je... pour la consoler rien qu'un peu, nous avions fait le tour de la cité. Pendant des jours et des mois. J'étais tombé fou amoureux d'elle...

Je relevais la tête vers Eykal, incrédule.


-Une semaine après notre mariage, elle m'avait raconté sa triste vie. Elle m'a dit qu'elle avait été séparer par sa famille. Que sa mère et elle recherchaient son père et son petit frère sans jamais les trouver... J'ai dis que je l'aiderai et je l'ai fait mais personne n'avait de renseignement. Alors elle a craint le pire.

Je me sentais horriblement mal. Le fait qu'il parle d'elle en ses termes, me broyait de l'intérieur. A vrai dire, le simple fait de parler d'elle me faisais horriblement souffrir. Dans quel état était-il, lui? Entendre ces mots étaient un vrai supplice, alors, s'il s'agissait de les prononcer...


-Il te ressemblait... Ylan... Mon fils... et si tu dis vrai et que mon épouse était ta sœur... alors c'est ton neveu...


Je n'avais pas encore envisager les choses de cette façon, mais oui, il avait raison, c'était... mon neveu. Les larmes ruisselaient sur mon visage, j'essayais maladroitement de les essuyer avec mon bras. Mais rien n'y faisait, je venais de perdre celle qui comptais le plus au monde pour moi. Et, dans le même instant, réalisais qu'elle avait eu une vie heureuse, avec un mari aimant, et un fils. Au fond de moi, j'en voulais un peu à Eykal, d'avoir eu contact avec ma sœur si facilement, alors que ça avait été pour moi une entreprise si difficile. Je n'arrivais plus à parler, j'aurais aimer dire quelque chose mais aucun mot ne me vint. Je me contentais de pleurer, avec une douleur indescriptible dans la poitrine.

Soudain, une idée surgit. Une idée folle peut-être, surement, mais qu'à cela ne tienne. Je brisais le silence dans lequel je m'étais logé:


-Allons les chercher.

Une lueur brillait dans mon regard, les joues encore mouillés de mes larmes, je me relevais plein d'espoir.

-Allons aux Enfers les récupérer! Ça c'est déjà fait, Orphée, Hercules... Ils y sont déjà partis, c'est possible Eykal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mar 13 Déc - 22:28

-Allons les chercher.

Il se relevait et disait cela avec un once d'espoir. De mon côté j'étais déconcerté

-Allons aux Enfers les récupérer! Ça c'est déjà fait, Orphée, Hercules... Ils y sont déjà partis, c'est possible Eykal!

*Il est fou ! * Je me relevais et le regardais dans les yeux avec une grimace qui montrait bien que je pensais fou... Aller aux Enfers ? Comme Orphée ou Hercule ?... C'était vraiment fou.

-As-tu perdu la tête ?! On ne peut y aller ! Voyons ! Orphée avait un don exeptionnel venant, on pourrait le croire, tout droit des Dieux et Hercule est un demi-dieu ! Qui sommes-nous, nous ? Deux mortels, deux soldats ni plus ni moins.

Je le regardais une fois de plus, cette lueur d'espoir me rappellait mon épouse mais... Non, son idée n'était pas superbe. Enfin, il fallait être réaliste, nous ne pouvions nous le permettre... Que devrions-nous donner ? Nos vies pour les leurs ? Je l'aurais fait certes mais tout de même...

-Je voudrai les revoirs, au moins une fois car je n'ai pas pu être avec eux mais je ne sais si c'est une bonne idée...

Je me mis a faire les cents pas, de long en larmes. Je réfléchissais encore et toujours. Je caressais du pouce l'étoile que je tenais dans ma main. Accepter ou non cette idée folle ?... Est-ce que je pouvais le faire ?... Je doutais de moi...

_________________


Dernière édition par Eykal le Jeu 15 Déc - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Garde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Mer 14 Déc - 18:50

-As-tu perdu la tête ?! On ne peut y aller ! Voyons ! Orphée avait un don exceptionnel venant, on pourrait le croire, tout droit des Dieux et Hercule est un demi-dieu ! Qui sommes-nous, nous ? Deux mortels, deux soldats ni plus ni moins.

Je le voyais bien qu'il me prenait pour un fou. Je pensais également que j'avais perdu la tête.

-Je voudrai les revoir, au moins une fois car je n'ai pas pu être avec eux mais je ne sais si c'est une bonne idée...


Il se mit à marcher, soucieux. Je le suivais du regard. L'idée était folle, je le reconnais. Mais, pas complètement impossible.

-
Ce n'est pas invraisemblable. Et je le ferais Eykal...

Je fis une pause, voilà, c'était décidé, je le ferais. Je n'avais jamais était autant sûr de moi. Autant attaché à une idée. La possibilité de perdre la vie lors de cette expédition ne me faisais pas peur. J'avais déjà eu l'impression de l'avoir perdu lorsque Eykal m'avait annoncé la mort de ma sœur.

-
Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour les récupérer. Tu peux compter la dessus. Et, si jamais je n'arrive pas à marchander avec Hadès, je pourrais au moins les voir une fois. En tant que vivant ou...

Je m'étais arrêter sans savoir pourquoi. Du moins, je ne voulais pas essayer d'en reconnaitre la raison. Je récupérai mes affaires et me dirigeai vers la porte de la boutique.

-Prend le temps d'y réfléchir, je partirais demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eykal
Forgeron
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 23
Localisation : Auprès de sa bien aimée

MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   Jeu 15 Déc - 23:55

-Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour les récupérer. Tu peux compter la dessus. Et, si jamais je n'arrive pas à marchander avec Hadès, je pourrais au moins les voir une fois. En tant que vivant ou...

Il s'arrêta. *Ou mort...* dis-je pour moi-même... Je devrais prendre le risque.... Peut-être ?... Alors que je tournais en rond il reprit.

-Prend le temps d'y réfléchir, je partirais demain.

Je me figeais sur place. *Il veut vraiment y aller ?!* Je me mis à prier tous les dieux de l'Olympe. Qu'allais-je faire ?! Je pestais contre moi, vraiment, je ne réfléchissais pas ! Incroyable ! Ma gorge se serra. Il fallait que je tente ma chance. Après tout c'était ma famille... Oui, je devais la tenter. Je pris l'épée du jeune homme et la lui tendis avant de prendre quelques objets et trois bourses. Il me regarda étonner.

-Nous aurons besoin d'argent et d'armes, je pense. Je viens mais avant, nous devons aller faire des courses...

Je resta muet quelques secondes avant de reprendre

-J'ai besoin de les revoir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Royaume d'Héphaïstos (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Royaume d'Héphaïstos (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3eme Tournoi,]Poule G: Myst VS Héphaïstos
» Héphaïstos, Forgeron Divin [Libre]
» " J'ai vu un ange dans le marbre, j'ai vu un Dieu dans le feu " Héphaïstos & Galathée {Louis & Amy}
» Formulaire - Venez prendre vos missions ! -
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: La Cité :: L'Agora :: Au Royaume d'Héphaïstos-
Sauter vers: