AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mise à l'épreuve...[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Mer 14 Mar - 20:46


Zeus avait cherché durant une nuit entière ce qu'il allait faire pour pouvoir voir si cet "Atalante" était digne de sa fille, et s'il en valait vraiment le coup. Il y avait trois points qu'il voulait vérifier, en tout : Sa bonté, ça loyauté envers Artémis et s'il était capable de la protéger. Après avoir travaillé chacun des détails et envisagé toutes sortes de possibilités, il décida en ce beau jour de mettre ses plans à exécution. Il avait d'abord cherché des informations sur cet homme, car il lui fallait le connaître pour mieux mesurer ses capacités. La plupart des gens le connaissant étaient des hommes, paysans ou guerriers pour certains, ou bien des marchands. Il n'avait pas vraiment d'amis à proprement parler. Mais l'un d'eux, un mercenaire, semblait proche de lui, et par de subtiles questions, il réussit à lui soutirer des informations sous la forme d'un tout petit gamin aux cheveux blancs qui cherchait un chasseur. Il apprit donc que le bien-aimé de sa fille allait chasser chaque jour, qu'il se recueillait quelques fois aux temples, qu'il vendait à l'Agora en fin d’après-midi et qu'il habitait une petite maison simple et modeste. Satisfait de ce qu'il avait pu récolter, le dieu s'envola après avoir vérifier que personne ne pourrait le voir, et alla vers la forêt où le chasseur devait être à l'heure qu'il était.

Enfin arrivé, Zeus se posa et, après avoir vérifié que personne ne se trouvait aux alentours, il vieillit ses propres traits, et finit changé en un vieillard au dos courbé, dont les cheveux longs atteignaient les omoplates et la barbe lui arrivait au niveau de son torse. Petit à petit, de profondes rides vinrent marquer son visage, et s'appuyant sur un bâton et faignant la souffrance au niveau du dos, il commença à marcher avec "difficulté". De son ouïe fine, il chercha le moindre bruit qui pourrait appartenir à un humain, et finit par trouver la personne qu'il cherchait. Bizarrement, il ne ressemblait pas du tout à ce à quoi il s'était attendu. Lui qui imaginait un homme costaud et viril, il se retrouvait avec un homme fin aux cheveux blonds qu'il aurait plus vu en ménestrel. Un doute s'insurgea en lui. Et si il n'était pas capable de la défendre. Avec son gabarit, il n'allait pas aller bien loin. Mais bon, il fallait le tester jusqu'au bout, car Zeus avait l'habitude de ne pas se fier à la première impression. Il s'éloigna donc, le spectacle pouvait commencer.


-A l'aide ! Au secours ! cria-t-il d'une voix faiblarde et grinçante.

En face de lui était apparu un énorme tigre, qui était en fait un de ses serviteurs qu'à l'aide de sortilège, il avait pu transformer. L'illusion ne faisait pas partie de ses capacités, comme beaucoup d'autres choses, mais il avait les moyens de se procurer quelques substances pour parvenir à ses besoins.
Ainsi, il attendit une quelconque réaction de l'homme, commençant sérieusement à douter des capacités d'Atalante.


Dernière édition par Zeus le Dim 10 Juin - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
Chasseur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : La forêt des Satyres

MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Mer 14 Mar - 21:23

Le réveil avait été dur, ce matin là, mais Atalante avait finalement réussit à se réveiller. A vrai dire, il n'avait pas réussi à dormir, la veille, ses pensées n'étant focalisées que sur une seule personne : celle qu'il aimait. Cela faisait maintenant si longtemps qu'il ne l'avait pas vue... Il espérait du fond du coeur qu'il la reverrait bientôt, mais avait tendance aussi à se torturer l'esprit, cause de ses insomnies. Et si elle voyait quelqu'un d'autre ? Après tout, c'était une déesse magnifique, alors que lui n'était qu'un simple humain, qui n'avait rien de spécial... Enfin, il avait quand même réussit à dormir quelques heures, ce qui en soi était un exploit. C'est donc fatigué qu'il était parti à la chasse. Il suivait une piste encore chaude d'une jeune biche, et finit par la trouver. Aux aguets, il s'agenouilla contre l'arbre et sortit lentement une flèche de son carquois. Puis il visa en se concentrant au maximum, mais au moment où il s’apprêtait à tirer, un faible bruit le déconcentra.

-A l'aide ! Au secours !

Trop tard, la flèche venait de partir tout de seule, et se ficha dans la terre, juste devant la biche, et cette dernière ne manqua pas de fuir. Mince ! Pour une fois qu'il pouvait accomplir sa tache avec facilité ! En tout cas, ça semblait être un cri de détresse. Intrigué, il se dirigea donc vers la source du bruit. Quelle ne fut pas sa surprise de voir un énorme tigre au pelage blanc, se dressant devant lui... ou plutôt devant une personne recroquevillée sur elle même. N'écoutant que son coeur, il encocha doucement une flèche et visa la tête de l'animal. Gros problème: il tremblait de tout ses membres. La vérité, c'est qu'il était effrayé, et bien qu'il voulait sauver cette personne en danger, il ne pouvait ignorer les frissons de terreur qui lui parcouraient le dos. S'il ratait sa cible, il était mort... Prenant de grandes inspirations, il ne fit pas attention au tigre qui venait de poser son regard glacé sur lui, et tira. La flèche ne l'atteignit pas. Rhaaa ! Il était fichu ! Mais pourquoi ??? Il avait pourtant bien visé !! Il s’apprêtait à prendre ses jambes à son cou mais, chose improbable, le tigre se retourna et partit, comme s'il avait été effrayé. N'en revenant pas, le chasseur mit un temps avant de se rendre compte que la personne gémissait toujours, recroquevillée sur elle même. Alors le chasseur se baissa et posa une main sur son épaule, faisant tressaillir le pauvre individu. Ce dernier redressa la tête, dévoilant un visage ridé et de petits yeux plissés. Tout rabougri, il n'avait plus l'air d'être dans la fleur de l'âge...

- Vous allez bien ? Que s'est-il passé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Dim 18 Mar - 15:25

Comme il s'en était douté, le jeune homme n'avait pas tardé à accourir. Cela ne vérifiait en rien son courage, c'est pour ça qu'il avait fait venir ce "tigre". Il put d'ailleurs voir à quel point le chasseur fut tétanisé à la vue de la bête. S'il était un couard, il était hors de question qu'Artémis l'épouse ! Recroquevillé sur lui même, il garda un oeil sur Atalante. Sa peur était bien visible sur son visage, et il tremblait de tout ses membres. Mais cela ne prouvait rien. Aux yeux du dieu, il fallait des preuves concrètes pour pouvoir croire en quelqu'un ou en quelque chose. Malgré tout, il doutait du courage de cet homme. Il allait sûrement prendre ses jambes à son cou. Mais, à sa grande surprise, le chasseur se saisit d'une flèche et visa avec précaution. Il n'était peut être pas si peureux finalement... Soudain, la flèche fusa et elle se serait fichée dans le crâne du tigre si le bouclier invisible qui entourait l'animal n'était pas là. Déviée, la flèche alla se planter dans un arbre, sous les yeux mortifiés d'Atalante. Il aurait bien voulu voir sa réaction, mais le laisser se faire tuer aurait été peu judicieux. Aussi avait-il demandé à son serviteur de se replier, par un petit geste discret. Quand la "bête" fut partie, il trembla de tout son corps, en simulant bien sûr et laissa échapper quelques gémissements. Au contraire d’Éris, d’Apollon ou même des acteurs humains, il n'était pas vraiment doué pour jouer la comédie. Il espérait que ses traits physiques et sa voix déformée suffiraient à berner le jeune homme. Tressaillant (pour de faux) au contact de la main d'Atalante sur son épaule, il se redressa et le fixa en plissant les yeux, tout tremblotant.

- Vous allez bien ? Que s'est-il passé ?

Cette question avait été posée calmement, comme s'il s'était remis de ses émotions. Pourtant, quelques gouttes de sueur ornaient son front. Bah, c'était normal pour un homme d'avoir ainsi peur des bêtes... ils étaient si faibles. C'était en partie pour ça qu'il hésitait à lui accorder la main de sa fille. Mais d'après ce qu'il avait pu en voir, il l'avait sous-estimé, même s'il était bien loin d'atteindre les espérances de Zeus. A ses yeux, le mari de sa fille devrait être assez fort pour la protéger, mais aussi doux et généreux avec elle. Pour rien au monde il n'aurait voulu qu'elle souffre d'être avec lui. En tout cas, il n'était pas encore convaincu... pas du tout même...

-Oui... oui... je... je me pro-promenait dans la fo-forêt quand ce tigre m'a atta-attaqué....

Il espérait ne pas en faire trop. Vraiment, il n'était pas du tout bon comédien. Il n'était à l'aise que dans sa propre personne, et jouer des rôles était quelque chose qu'il n’appréciait pas vraiment. Franchement, tout ça à cause d'Artémis ! il éspérait que ce garçon en valait la chandelle...
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
Chasseur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : La forêt des Satyres

MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Dim 18 Mar - 16:40

-Oui... oui... je... je me pro-promenait dans la fo-forêt quand ce tigre m'a atta-attaqué....

Le pauvre homme... il avait l'air effrayait par ce qu'il venait de vivre. Et pour cause : un tigre blanc dans une forêt comme celle-là avait de quoi effrayer n'importe qui, lui le premier. Mais il était heureux d'avoir réussi à faire fuir l'animal. Sa seule crainte : qu'il revienne. S'il les prenait par surprise, il ne pourrait pas protéger et le grand-père, et lui. Il n'avait jamais été doué au combat rapproché, et ses réflexes étaient vraiment précaires. Il était donc plus sûr de revenir en ville, tant pis pour la biche... de toute façon, cette dernière serait inutile si lui et l'homme mourraient en tentant de la chasser, tués par un tigre. Mais après tant d'émotions, il se doutait bien qu'il ne fallait pas brusquer l'homme. Il afficha donc un large sourire à l’aîné. S'il montrait que lui même était effrayé, ça n'aiderait à le calmer... L'aidant à se relever, il balaya la forêt du regard afin de s'assurer que le tigre n'était pas en train de revenir.


- Il va peut être revenir... Venez, je vais vous raccompagner jusqu'à la ville...

Et sans attendre de réponse de la part du vieil homme, il passa son arc autour de lui et se dirigea vers la ville. A son grand soulagement, l'homme suivit, en silence. Il fallait qu'il se remette de ses émotions. En tout cas, il avait beaucoup de difficulté à marcher... Quel âge pouvait-il bien avoir ? A en croire les nombreuses rides qui déformaient son visage, il devait avoir pas loin de 80 ans, ce qui était énorme, car l’espérance de vie n'était pas très élevée, ici, à Héllenos... De temps en temps, il toussait, s’arrêtait, reprenant son souffle en s'appuyant sur son bâton. Atalante avait pitié. Cela devait être si dur de vivre à un âge pareil ! Il entendait même le dos du vieillard craquer, de temps en temps, comme s'il allait se rompre. Il s'adaptait donc au rythme de l'aîné. Ce dernier était si petit qu'il avait peur de le perdre. Mais pourquoi était-il venu ici s'il avait tant de difficulté à se déplacer ? Il ne devait plus avoir toute sa tête. Au bout d'un moment, le vieux s'arrêta pour de bon, et s'assit sur un rocher, haletant. Il avait l'air tellement éreinté qu'au prochain pas, il risquait de s'écrouler. Atalante était pressé de retourner en ville, mais il ne pouvait pas non plus laisser cet homme seul dans la forêt avec un tigre et d'autres dangereuses créatures qui rodaient. Alors, n'écoutant que son coeur, il lui proposa de le porter sur son dos, et il continua de marcher ainsi, ignorant ses muscles endoloris et continuant de soutenir l'aîné jusqu'à la ville.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Mer 21 Mar - 14:23

- Il va peut être revenir... Venez, je vais vous raccompagner jusqu'à la ville...

Il l'avait aidé à se relever, et le dieu le suivit sans discuter. Mais il fit semblant de marcher avec difficulté. Il fallait qu'il tienne son rôle jusqu'au bout. Il laissa donc échapper quelques gémissements de temps en temps, haletant. Tant pis s'il en faisait trop, son côté perfectionniste en avait plus qu'assez de jouer la comédie. Il continua ainsi pendant quelques minutes, s'arrêtant même pour faire des pauses de temps en temps. En vérité, il testait la patience du jeune homme. Mais il doutait fortement que ce dernier perdrait patience et le laisserait seul. Il avait l'air plus bienveillant que robuste. Et il avait vu juste. Durant une énième pause, le chasseur finit par lui proposer de monter sur son dos, à son grand étonnement. Le trajet n'en fut que moins long, mais le chasseur se fatiguait vite. Finalement, il arrivèrent à Héllenos, et Zeus glissa du dos du chasseur essoufflé.

-Merci jeune homme, fit-il d'une voix grinçante et usée, pour te remercier, je vais t'offrir quelque chose à manger.

Rien de personnel, il voulait juste apprendre à mieux le connaitre en discutant avec lui. Il lui paya donc des fruits secs et alla s'assoir avec lui sur un banc, en dehors de la ville. Mâchant lentement un abricot sec, il se tourna doucement vers lui.

-Et dire que tu as réussi à faire fuir un énorme tigre ! Tu es vraiment courageux, toutes les filles doivent être à tes pieds !

Puis il laissa échapper un petit rire, qui laissa aussitôt place à une toux sèche. Cette réflexion n'avait pas été dite au hasard, et la réponse d'Atalante risquait bien d'influencer le cours des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
Chasseur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : La forêt des Satyres

MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Dim 25 Mar - 19:35

- Merci jeune homme, pour te remercier, je vais t'offrir quelque chose à manger.

Il ne protesta pas. Cette offre n'était pas de refus ! Par politesse, il aurait pu refuser, mais le regard du vieil homme l'incitait à ne pas dire non. Marchant au rythme de l'ancien, il prit le petit sachet qu'il lui tendit et se laissa conduire par l'aîné. Finalement, ils sortirent de la ville et s'assirent sur un banc. La vue était belle. C'était un espace vert près de l'entrée de la ville, et on pouvait aisément voir la forêt d'où ils étaient sortis. Quand il fut enfin posé, le chasseur ouvrit le petit sachet et en tira une poignée de raisins secs qu'il mangea avec grand plaisir. Il était vraiment reconnaissant, et trouvait ce petit monsieur bien gentil de lui avoir fait ce don, même si c'était justifié étant donné qu'il l'avait sauvé d'un tigre et porté sur son dos. Lentement, le silence s'installa, et le chasseur proposa au vieil homme de piocher dans le paquet. Ce dernier le remercia et sortit un abricot qu'il mâchat lentement. Il était vraiment âgé, et Atalante était étonné de voir qu'il avait encore toutes ses dents.

-Et dire que tu as réussi à faire fuir un énorme tigre ! Tu es vraiment courageux, toutes les filles doivent être à tes pieds !

Flatté par cette éloge, il eu quand même un pincement au coeur en entendant sa dernière réflexion. Ses compétences n'étaient pas vraiment reconnues auprès de la gent féminine, mais là n'était pas le problème. Ces mots lui firent tout de suite penser à celle qu'il aimait... Artémis. Elle lui manquait tant. Il ne s'écoulait pas un jour sans qu'il pense à elle. Était-ce le produit d'un quelconque enchantement ? Il n'en savait rien, mais en tout cas, il souffrait de ne pas être avec elle, et espérait la revoir bientôt.

- Non pas vraiment... et puis, si c'était le cas, je repousserais leurs avances.

Le vieillard le regarda d'un air interrogateur. Devait-il en dire plus ? Bah, ce n'était pas comme s'il se confessait à Zeus lui même ! Il pouvait bien lui avouer pourquoi il ne s’intéressait pas à d'autres femmes.

- A vrai dire, mon coeur est déjà pris...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Lun 26 Mar - 22:31

- Non pas vraiment... et puis, si c'était le cas, je repousserais leurs avances.

Il lui lança un regard interrogateur, insatisfait de ses dires. Il attendait plus d'explications de la part du chasseur. En tout cas, ce dernier avait l'air d'hésiter à lui donner une justification à ses paroles. Ce dernier dû d'ailleurs comprendre qu'il en attendait plus, car il lui avoua qu'il avait déjà une femme dans sa vie. Mais la question était "est-ce bien Artémis" ? Après tout, peut être qu'il avait eu une relation avec Artémis qui, à ses yeux, n'était qu'une amourette. Il en aimait peut être une autre, rien n'était sur. Et puis, rien ne lui prouvait aussi que, devant une belle femme, il ne la trahisse pas, en supposant que c'était bien Artémis "l'élue de son coeur". Bref, rien n'était sûr, et il ne voulait surtout pas qu'Artémis rompe son serment pour devoir le refaire ensuite, ou pour regretter son geste. Pire, il ne voulait pas qu'elle soit triste, et si Atalante la quittait, elle risquait de ne pas s'en remettre, étant donné qu'elle était prête à rompre un voeux qu'elle avait par dégoût. Il la connaissait assez pour savoir qu'elle était sérieuse de ce côté là, et que si elle voulait rompre son serment de virginité, c'est qu'elle le désirait vraiment. Il lui fallait donc éviter qu'elle soit déçue, triste et déshonorée. Ah, cruelle destinée qu'était celle d'un coeur de père.

Il avait eu un grand nombre d'enfants, dans sa vie, et il n'avait jamais dérobé à ses principes. Certes, il ne se comportait pas vraiment comme un père affectueux en passant beaucoup de temps avec ses enfants, mais il faisait en sorte de tous les protéger, et les garder de cette terrible émotion qu'était le désespoir. Artémis, Apollon, Hermès, Athéna, Héraclès ou même Anna, cette jeune fille qu'il avait recueillie et qu'il avait considérée comme sa fille. Tous, il les aimait tous autant les uns que les autres, même s'il eut des disputes avec certains. Malheureusement, il n'avait pas pu tous les protéger, et Héraclès avait trouvé la mort, et il était resté impuissant face à la disparition d'Anna. Mais il y avait tellement d'autres de ses enfants qui avaient péri et dont la compagnie n'était réservée qu'à son frère. Il ne voulait plus en perdre un seul, même s'il ne pouvait pas tous les surveiller, car il fallait avouer que, même s'il restait protecteur envers ses enfants, il ne pouvait s’empêcher de les laisser voler de leurs propres ailes. Malgré ça, Artémis était une des déesse de l'olympe, sa fille légitime et quelqu'un à qu'il tenait autant que les autres. Pour rien au monde, il ne voulait qu'elle regrette ses choix, et qu'elle soit malheureuse. Alors, peut être qu'il avait mieux à faire que de voir si l'amant de sa fille était digne d'elle, mais à ses yeux, cela demeurait important. Revenant à la réalité, il n'oublia pas de reprendre sa voix de vieillard et, le dos courbé, il se tourna vers le garçon.


-Ah bon ? Et pourrais-je savoir le nom de ta dulcinée ?

Il vit que Atalante hésitait à lui révéler son nom. C'était compréhensible, car il fréquentait la déesse de la virginité, après tout, et si ça se savait, cela ferait un scandale. Il était prévenant, et cela était une vertu que le dieu appréciait. Mais ce n'était pas tout, le chasseur était aussi avenant, généreux, poli et patient, et Zeus commençait à sympathiser avec lui. D'accord, il n'était pas très athlétique, mais il avait quand même du cran. Mais il était assez peureux aussi, comme tout humain qui se respecte. Oui, là était le problème, il était... humain. Et les humains étaient faibles, lâches et infidèles.

- Allez, promis, je garderai le secret. C'est normal que tu ne veuilles pas que ça se sache ! C'est mieux d'avouer son amour soi-même à sa belle plutôt que cette passion lui parvienne à l'aide de rumeurs. Tu es sûr que tu l'aimes ? Alors lance toi ! De toute façon, tu ne la trahirais pas, quand bien même Aphrodite viendrait te ferait la cour, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
Chasseur
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : La forêt des Satyres

MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Dim 10 Juin - 22:43

-Ah bon ? Et pourrais-je savoir le nom de ta dulcinée ?

Atalante hésita. Il n'avait encore jamais dit à personne qu'il avait une relation avec Artémis, pas même à ses amis. Peut être en avait-il trop dit face à ce vieillard... Après tout, la déesse était censée rester vierge, et la rumeur comme quoi elle avait un amant venait à se divulguer, elle aurait de sérieux ennuis.... et lui aussi d'ailleurs. Alors la question été, pouvait-il avoir confiance en cet homme ? Il en doutait sérieusement...

-Allez, promis, je garderai le secret. C'est normal que tu ne veuilles pas que ça se sache ! C'est mieux d'avouer son amour soi-même à sa belle plutôt que cette passion lui parvienne à l'aide de rumeurs. Tu es sûr que tu l'aimes ? Alors lance toi ! De toute façon, tu ne la trahirais pas, quand bien même Aphrodite viendrait te ferait la cour, non ?

Il se méprenait... En vérité, Artémis savait déjà qu'il l’aimait comme un fou, et elle semblait partager ses sentiments. Ce qu'il ne voulait pas, c'était qu'on sache qu'en dépit de son serment, la déesse s'était éprise de quelqu'un. Malgré tout, le vieillard avait raison sur le reste : Jamais, au combien jamais Atalante ne trahirait Artémis. Même pas pour tout l'or du monde, ni pour une femme plus belle qu'elle. Car à ses yeux, elle était la créature la plus magnifique qu'il pouvait y avoir en ce monde. Il était persuadé que, quoi qu'il arrive, il ne pourrait avoir plus de sentiment pour quelqu'un d'autre, tellement son amour était fort. Mais il doutait de la parole du vieillard comme quoi il garderait ce secret, pouvait-il vraiment avoir confiance en cet homme ?
Une idée lui vint soudain, et s'il ne lui disait pas clairement qui était cette femme qu'il aimait. S'il donnait juste des indices sur son identité... Peut être découvrirait-il l'élue de son cœur, mais le doute l'inciterait sûrement à n'en souffler mot à personne. De toute façon, il avait donné sa parole...

-C'est vrai... Aucune femme, aussi belle, aussi intelligente soit-elle, ne réussira à gagner la place de cette personne dans mon cœur, même si c'était la déesse de la beauté en personne. En vérité, la personne que j'aime avec tant d'ardeur est au courant de mes sentiments pour elle... Et a dire vrai, je ne pourrais jamais faire grand chose avec elle, car un obstacle nous sépare, indéniablement. Malgré tout, je continuerais de l'aimer, même si ça ne pourra jamais aller plus loin que de simples baisers. Certes, je ne pourrais pas la combler comme je le voudrais, mais jamais je n'aurais le courage, ni l'audace de la trahir pour une autre, sous prétexte que je ne puisse la posséder toute entière.

En donnant tous ces indices, le chasseur se sentie soulagé d'un secret lourd à garder. Mais il ne comptait pas en dire plus, bien que la tentation était forte.

-Je ne dirais rien de plus, car je suis persuadé que si j'en dit trop, quelqu'un là haut risquerait de me punir. Mais sachez que je suis convaincu de ce que j'avance, et que si je venais à briser cette parole, Hadès lui même pourrait m'envoyer aux enfers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   Dim 10 Juin - 23:33

-C'est vrai... Aucune femme, aussi belle, aussi intelligente soit-elle, ne réussira à gagner la place de cette personne dans mon cœur, même si c'était la déesse de la beauté en personne. En vérité, la personne que j'aime avec tant d'ardeur est au courant de mes sentiments pour elle... Et a dire vrai, je ne pourrais jamais faire grand chose avec elle, car un obstacle nous sépare, indéniablement. Malgré tout, je continuerais de l'aimer, même si ça ne pourra jamais aller plus loin que de simples baisers. Certes, je ne pourrais pas la combler comme je le voudrais, mais jamais je n'aurais le courage, ni l'audace de la trahir pour une autre, sous prétexte que je ne puisse la posséder toute entière.

Il n'avait visiblement pas prévu de lui donner le nom d'Artémis, si toutefois c'était bien la femme à laquelle il pensait. Mais ça description dissipait les doutes du dieu quant à l'identité de cette personne. Elle correspondait parfaitement : Artémis et le chasseur ne pouvaient pas profiter des plaisir charnelles, car la déesse avait fait vœux de chasteté. En tout cas, la détermination d'Atalante l'étonnait : sa promesse comme quoi il ne trahirais jamais l'élue de son cœur semblait réel. Mais il se pouvait que ces paroles ne soient pas sincères, ou que, comme pour tout autre humain, ses sentiments changent avec le temps.

-Je ne dirais rien de plus, car je suis persuadé que si j'en dit trop, quelqu'un là haut risquerait de me punir. Mais sachez que je suis convaincu de ce que j'avance, et que si je venais à briser cette parole, Hadès lui même pourrait m'envoyer aux enfers.

Ces dernières paroles eurent don de semer le trouble dans l'âme du dieu. Il connaissait assez les humains pour savoir que tous avaient peur du dieu de la mort. Certes, certains se contrefichez de l'olympe ainsi que de ses occupants, mais Atalante n'avait pas l'air d'être de ces gens là, car il redoutait Zeus, justement. Le dieu se doutait que ce « quelqu'un là haut »n'était nul autre que lui même. En outre, le récit d'Atalante avait réussi à dissiper ses doutes, mais il hésitait encore. Car un argument pesait toujours dans la balance : les sentiments d'Atalante, malgré sa détermination, pouvaient encore changer contre sa volonté. Dans ce cas là, serait-il obligé de dire non à sa fille, sous prétexte que le futur restait incertain. Il ne voulait pas prendre de risque, mais il savait qu'en agissant ainsi, ce serait deux cœurs qu'il briserait. De plus, malgré sa parole, le fait de ne pouvoir rien faire avec Artémis rendrait plus grandes les chances que Atalante la trahisse.
Silencieux, c'était un véritable conflit intérieur que menait le dieu de la foudre.... Un combat entre sa raison et son cœur de père.
Finalement, son choix fut fait, il n'avait plus de raison de rester ici. Gardant ce visage de vieillard souriant, il salua le jeune homme, prit les derniers fruits secs qu'il restait et s'en alla, il était maintenant temps pour lui de voir Artémis...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mise à l'épreuve...[terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mise à l'épreuve...[terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avertissements, Périodes Test & Mise à l'Épreuve
» Les retrouvailles d'une amitié mise à dure épreuve ! [Ella et Bree]
» Une mise au placard réglementaire [Livre II - Terminé]
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: La Cité :: Le Terrain de chasse-
Sauter vers: