AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aelita [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aelita
Danseuse, chanteuse et illusionniste
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans les Rues

MessageSujet: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 3:25

Haltes ! On ne passe pas !

Prénom » Aelita
Âge » 18 ans
Sexe » Féminin
Race » Humaine
Camp » Neutre (elle vit tellement à l'écart des règles instaurées)
Pouvoirs ~ Armes » Sa beauté, son charme, son adresse sont ses armes
Métier » Aelita est une danseuse, une chanteuse et une illusionniste.
Que dites-vous ?
... Je serais ton juge.


Il y a 18 ans, au milieu des montagnes, une famille de marchands vivait tranquillement. Il y avait le père, la mère, un garçon, l'aîné, et une fillette. Mais la mère était enceinte. Elle y accoucha.

Le père s'appelait Anicet , marchand d'huile et d'herbes. La mère se nommait Alexia , danseuse et "magicienne". Les habitants du plus proche village n'attendaient que la visite quotidienne de ces deux êtres pour pouvoir assister au splendide spectacle d'Alexia qui jouait les mystificatrices et qui dansait pour le plus grand bonheur des habitants. Cette visite permettait aussi au Grand Prêtre du Temple d'Athéna de se ravitailler en huile et en encens pour les cérémonies.

Le premier enfant, Arsene , avait 6 ans lors de la naissance de la dernière. Il était déjà mûr pour son âge et un ancien militaire habitant au plus proche village lui enseignait à se battre. Il lui enseignait aussi l'histoire des campagnes militaires des Deux Royaumes et les noms des Grands Souverains Chefs de Guerres. Par ce fait, Arsene adorait les visites au village. La seconde née, Ariane, était plus réservée que son aîné et préférait les calmes leçons de l'une des prêtresses de la Déesse de l'Amour et de la Beauté lorsqu'elle venait en visite au village avec son père. Sa mère lui enseignait la musique, ou du moins les rudiments. Ariane avait 3 ans lors de la naissance de sa soeur.

Enfin, Aelita, la dernière née, se révéla beaucoup plus agitée que ses frères et soeurs à la naissance. Il faut dire que le contexte était différent. Là où ses frères et soeurs sont nés à la maison, Aelita est née au village. Elle est née avant la date attendue, d'où la surprise générale lorsqu'Alexia commença à perdre les eaux alors qu'elle "lisait" l'avenir d'une aïeule. Tout ce petit monde vécut tranquillement pendant des années. Arsene devenait d'années en années un beau jeune homme, bien bâti grâce aux cours de l'ancien militaire, et aurait pu s'engager dans la garde de pharaon s'il n'avait préféré rester au village et épouser la douce et jolie Anemone, fille du Grand Prêtre d'Athéna. Ariane, malgré les conseils de sa mère, ne se révéla pas aussi douée qu'elle l'aurait voulu dans la danse, mais devint une merveilleuse musicienne. Elle dévoua son existence à la Déesse Athéna qui lui avait octroyé ce don pour la musique. Quant à Aelita, elle suivit les traces de sa mère et se découvrit une passion pour la danse et les mystifications que sa mère faisait.

Un jour, alors qu'Arsene - âgé de 17 ans - s'était installé au village avec sa femme Anemone, alors que Ariane - âgée de 15 ans - était aussi au village à suivre la formation des prêtresses d'Athéna, et que Anicet et Alexia étaient au village pour leur visite annuelle, des cavaliers arrivèrent au loin. Aelita avait voulu rester à la maison pour s'occuper des ânes et des chats. Ce fut d'ailleurs son chaton, Anty, qui sentit l'arrivée de ces cavaliers en premier. Il miaula pour attirer l'attention de Aelita. La jeune fille, âgée de 12 ans, se demanda ce que quatre cavaliers et une charrette pouvaient venir faire ici. Postée près de la porte, habillée de la tenue de danseuse qu'elle avait revêtu le matin pour s'entraîner, elle les regarda approcher. Elle avait une mauvaise impression, un mauvais pressentiment. Le fait que les cavaliers soient armés jusqu'aux dents ne la rassura pas. Et encore moins lorsqu'elle aperçut les personnes dans la charrette. C'était toutes des jeunes filles de son âge environ, mais elle paraissaient épuisées, apeurées. Et leurs membres étaient entravés. Prenant peur, Aelita rentra brusquement dans la maison avec Anty. Elle se précipita dans l'ancienne chambre de son frère. Il y avait laissé quelques affaires comme des dagues dont il ne se servait plus, et aussi un arc avec un carquois plein de flèche. Elle s'en empara.

Les ânes bêlèrent de frayeur et Aelita soupçonna les étrangers de les tuer car après, ce fut le calme plat. Elle pria Athéna puis se plaça comme elle avait vu Arsene le faire, en position défensive. Une dague dans chaque main, elle attendit avec un soupçon d'impatience et beaucoup de crainte que les cavaliers entrent. Lorsqu'ils le firent, elle "montra les dents" si l'on peut se permettre l'expression. Leurs réactions ? Ils rirent. Ils rirent et tentèrent de s'emparer d'elle. Grave erreur de la prendre juste pour une paysanne. L'acier brilla et celui qui avait tenté de l'attraper retira sa main avec un juron. Le sang coulait à flot. Aelita lui avait coupé une veine. S'empressant de mettre un tissu pour comprimer la plaie, il lui jeta un regard mauvais. Les autres prirent leurs épées qui pendaient à leurs côtés. En deux temps et trois mouvements, Aelita était désarmée et à leur merci. Malgré sa résistance, elle ne put se débattre longtemps et tomba dans l'inconscience lorsque celui qu'elle avait mutilé lui décocha un coup de poing sur le haut du crâne.


~~~~
Elle se réveilla plusieurs jours plus tard avec un goût âcre dans la bouche. Pour prolonger son inconscience, les étrangers avaient dû lui faire ingurgiter quelques substances somnifères. Elle n'ouvrit pas tout de suite les yeux. Le sol sur lequel elle était allongée était humide et malodorant. Elle avait les chevilles et les poignets entravés par du fer. Tout son corps était engourdi. Papillonnant des yeux et poussant un gémissement rauque lorsqu'elle essaya de s'asseoir, elle découvrit une pièce étroite et peu éclairée. Elle était sur une paillasse de fortune, toujours vêtue de sa tenue de danseuse. Un bruit retentit à sa droite. Et elle distingua vaguement une forme humaine. Cela se confirma lorsqu'une voix retentit. Une voix féminine. Cette voix lui ordonna de ne pas s'enfuir et de ne pas parler. En bref, de rester tranquille. Elle lui expliqua ensuite ce qu'il était advenu pendant son inconscience. Elle avait été vendue pour le harem d'un riche noble Grec. Elle ne devait pas chercher à s'évader et devait juste obéir en tout point aux ordres qu'elle recevrait. Mais Aelita n'était pas comme ça. Loin de là. Son esprit vif analysa rapidement la situation. Et il y avait plus de points négatifs que de points positifs. Mais elle ne se découragea pas. Quoiqu'en dise la femme, elle chercherait à s'évader à la moindre occasion. Mais d'abords, elle demanda où ils étaient. "A Athène !" Lui répondit la femme d'un ton aigre.

**Génial, pensa alors Aelita.**

Elle était à l'autre bout de la Grèce. Ils avaient dû la garder inconsciente durant une dizaine de jours. Pendant quelques jours, elle observa les lieux dans lesquels elle était, à la recherche d'un plan pour s'évader. Pour l'instant, ce n'était pas très favorable. Mais, en faisant semblant d'être soumise et docile, elle apprit que son acquéreur la ferait participer à la fête qu'il allait donner dans quelques jours. Un sourire satisfait s'était alors installé sur les lèvres de la jeune égyptienne. Elle peaufina son plan dans les moindres détails, glanant tout les renseignements qu'elle pouvait avoir sur le déroulement de la fête et finalement, réussit à avoir un plan qui tenait la route. Elle avait entre temps appris qu'elle serait à l'entière disposition de son acquéreur après la fête. Heureusement qu'elle serait partie d'ici là d'après ses prévisions. Le jour dit, elle distraya les invités avec toute la grâce dont elle était capable. D'après sa mère, Athéna lui avait octroyé un don. Sa beauté et sa maîtrise de la danse captivaient. Elle espérait se servir de ce don pour s'échapper. Donc elle s'appliqua, enchanta les sens avec son déhanché lent et langoureux, et dansa ainsi en servant à boire et à manger aux invités de son "hôte".

Elle arriva près du lieu prévu pour s'éclipser discrètement. Les invités et son acquéreur avaient été si captivés par les mouvements de ses hanches et de son bassin qu'ils n'avaient pas vu Aelita se saisir de la clé qui fermait ses fers. Car elle avait les chevilles entravées bien qu'elle ait toute liberté de danser. Elle se tapit dans l'ombre et enleva ses fers. Déposant les fers et la clé dans la chambre de celui qui l'avait acheté, elle résista à l'envie de lui laisser un mot pour le narguer. Car elle n'avait pas le temps. De la chambre de son bientôt ex-maître, elle sauta dehors par la fenêtre. Ce n'était pas très haut. Et le sable en-dessous amortit sa chute et le bruit de sa chute. Maintenant, ne restait qu'à éviter les sentinelles et à sortir de la propriété. Ce qui se déroula sans problème.

Depuis ce jour, la jeune fille vivait dans la rue, dansant et chantant pour survivre. Elle n'avait apprit qu'à compter sur elle-même.


Dis-moi comment tu es...
... Je serais ton miroir.


Aelita est une jeune fille belle et désirable.

Son teint est d'une fraîcheur éclatante et ses cheveux châtains tombent en cascades lumineuses sur ses hanches gracieuses, comme si la jeune fille sortait du bain, encadrant un visage rond et harmonieux, éclairé d'un sourire triste. A l'opposé des blondes sophistiquées et stéréotypées qui font fantasmer les jeunes hommes, elle incarne une beauté naturelle et authentique, rayonnant d'aisance et d'énergie. Il flotte dans son sillage une subtile odeur de vanille musquée. D'ordinaire, ses yeux exemple remplis d'étrangeté ; d'un vert prairie, sont rieurs et remplis d'une joie enfantine. Tous deux reflètent un lourd passé et semblent cacher, par instant, une peine immense. Sa peau pâle se révèle par endroit. Aimant beaucoup avoir les épaules dégagées, la jeune fille bafoue les règles de la décence et porte beaucoup de jupes et de hauts courts laissant paraître son ventre.

L'ensemble de son corps créé par moments un contraste avec ça personnalité changeante. Aussi bien peut-elle paraitre enfantine dans un corps de femme, que femme dans un corps d'enfant. Aussi Aelita n'a quasiment pas recourt au maquillage, juste un peu de rouge à lèvre et de fard à paupière et la jeune femme semble aussi radieuse que les autres nobles qui l'entourent. Lorsqu'elle se déplace, sa démarche peut être aussi bien directe, rapide, décidée et ne laissant pas de place pour le batifolage et la rêverie mais lorsque la pression est relâchée, Aelita aime regarder autour d'elle, rêver et explorer les lieux nouveaux. Lorsqu'elle marche, la jeune fille est rapidement vue et peu aiment se la mettre à dos. Ses hanches et ses épaules se balancent au rythme de ses pas entraînant le reste de son corps dans une grâce infinie.

Une marque distincte orne le corps de l'orpheline. La première, innée, est une tâche en forme d'ailes d'ange blanches, se situant dans son dos au niveau de ses omoplates, de part et d'autre de sa colonne vertébrale.


Apparence physique sur Terre
... Je te dirais ce que tu dois faire.


C'est un véritable vif-argent qu'Aelita qui possède l'art et la manière de passer d'un état émotionnel à un autre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! Hypersensible et particulièrement féminine, elle est un mélange de femme-enfant, charmante, sensible et douce ; et de maîtresse femme, conquérante, séductrice et entreprenante... une sacrée personnalité qui oscille entre timidité, effacement, dépendance, soumission et leur contraire. Il est vrai que bien-être et équilibre affectif lui sont nécessaires pour développer son assurance. Ainsi pourra-t-on la voir tour à tour réservée et timide, intériorisée, ravie de passer inaperçue, puis pétillante, espiègle, enchantée d'être sur le devant de la scène et même effrontée, selon que l'ambiance dans laquelle elle se trouve est affective ou non... Elle oscille entre des phases d'hésitation et d'autres où elle est capable de tenter le tout pour le tout. C'est une affective qui a un grand sens de l'amitié, et montre des qualités certaines d'écoute, de finesse, et de psychologie certaines, ayant à la fois un sens aigu des détails et un intérêt pour ce qui est intimiste. L'humour est l'une de ses caractéristiques, et s'en sert souvent, tout autant pour sauver la face lorsqu'elle est dans ses phases à haute nerveuse que pour plaire ou encore faire un bon jeu de mots. Extravertie, elle aime communiquer, plaire, séduire et possède un charme fou. Elle rêve d'être le point de mire d'une assemblée ou d'un public qu'elle sait animer par sa présence et ses facultés d'expression. Tout en ayant besoin d'une sécurisation affective, elle déteste la monotonie et apprécie l'aventure et les nouveautés. Enfin, la vie est un peu un jeu pour elle, aussi possède-t-elle un côté ludique. Sentimentalement, c'est une femme agréable et de bonne humeur qui met de l'ambiance dans une maison, une hôtesse remarquable et remarquée. Certes, elle est séduisante, mais ne vous y fiez pas messieurs, à son sourire angélique : au fond c'est une insoumise qui ne se laisse pas si facilement séduire.

Il lui arrive bien d'échouer par les voies les plus accessibles, en gaspillant les chances les plus évidentes, les moyens les plus à sa portée, que triompher par les détours les plus inattendus, les chemins où nul n'aurait osé s'aventurer, où tout autre se serait irrémédiablement égaré. Plus le milieu est vaste, flue, voire inconfortable, plus elle se sent à l'aise. Autrement, dans les cas les plus négatifs, Aelita peut être entraînée, presque malgré elle, (parce qu’elle subit les influences et se prête aux manœuvres tortueuses) dans des imbroglios d'affaires suspectes, plus ou moins légales, de procédés douteux, d'opérations suspectes ou franchement fructueuses... Au reste, elle joue sur une gamme de réactions et de comportements assez variés : tout en s'immergeant dans les eaux troubles d'une glauque insécurité, dans un bizarre mélange d'erreurs, de gaffes, d'à-peu-près et d'opportunisme, elle peut se tirer parfaitement des situations les plus tordues et les plus impossibles - exploitant même les éléments les plus embrouillés, les plus absurdes, en apportant soudain des solutions miraculeuses. N'essayant jamais d'imposer son jugement, d'exercer une quelconque pression sur la volonté d'autrui, on la voit se plier devant l'autorité - par l'esquive ou la dérobade - et laisser aux autres l'entière indépendance de leurs opinions, options et initiatives. Pour atteindre la pleine mesure de son rendement, elle a besoin de se sentir soutenue, comprise, aimée, portée par un courant, une ambiance inconditionnellement favorable, bien veillante, amicale. Si elle n'est pas littéralement "dans le bain", elle étouffe et s'asphyxie. Sa faiblesse est de ne savoir résister aux tentations et sollicitations multiples et contradictoires, de mal se contrôler, de se laisser trop aisément disperser, séduire, emporter par le flot des événements extérieurs ou de sa propre effervescence, avec une confiance exagérée, un peu laxiste, aux circonstances - ou à la providence. Si elle s'agrège spontanément à l'ensemble d'une collectivité ou d'une communauté, elle ne s'accorde pas volontiers aux structures particulières d'un groupe, aux détails d'une équipe, aux impératifs d'organisation, de précision, de délai, de répartition de tâches, des compétences et des spécialisations. Certes, elle accomplit assez docilement ce qu'on lui demande, mais elle demeure étrangère aux méthodes rationnelles, et réfractaire aux carences de la discipline. Plus éprise de pittoresque et de chimère que d'efficacité, plus fantaisiste que ponctuelle, elle évolue dans un fouillis, un fatras, un magma où elle est la seule à se repérer - et, qui peut même dans certains cas lui fournir les bases d'une surprenante méticulosité, véritable chaos à rebours.

La caractéristique principale d'Aelita est sa malléabilité psychique, qui conduit à une très grande plasticité mentale et à une ouverture intellectuelle aux nombreuses disciplines de l'esprit humain. Malheureusement comme elle s'intéresse à tout, elle a tendance à survoler les choses. La véritable "intelligence - Aelita" consiste à embrasser un maximum de systèmes de pensées, à relier les unes aux autres des idées apparemment dénudées de rapport : son intuition lui dévoile les fils ténus qui courent, indispensables, sous l'apparence des choses. Cette faculté, liée à l'imagination, peut aussi conduire à une sorte de génie créatif mais aussi un opportunisme exceptionnel. Mais tout en Aelita n'est pas "abstrait". Elle bénéficie, par exemple, d'un remarquable sens du commerce. Mais lorsqu'elle ne parvient pas à dominer, à canaliser les courants innombrables auxquels son esprit est réceptif, elle devient brouillon, étourdie, nébuleuse. Aelita a besoin d'éprouver ses capacités et d'affermir ses préférences pour telle ou telle discipline. Ce qui n'existe pas son imagination mobilise moins son attention. Elle apprécie peu les faits rigoureux et les leçons normalisantes. Aelita n'ayant pas un tempérament de solitaire, préfère les activités qui s'exercent au sein d'une collectivité ou dans un but humanitaire. Elle aime venir en aide aux autres et se sentir utile au groupe. Ce qui compte avant tout pour elle, c'est de pouvoir s'exprimer, que ce soit par le biais d'une activité artisanale ou artistique, ou de sentir, pour le moins, qu'elle ne végète pas dans l'anonymat complet et que son action change un petit quelque chose dans l'ordre du mode.


Rien à déclarer ?
... Alors contrôle suivant.


J'ai connu le forum grâce à Ameryon, je trouve le design un peu simpliste (mais ça c'est du à mes nombreuses connaissances des différents forums dont certains était fais par de super codeurs) sinon, j'aime beaucoup le contenu (les forums et sous-forums) et... ah oui, j'ai été un peu étonné de ne pas voir la race triton dans ce poste d'explication des races alors qu'il figure en tant que groupe.

J'avais aussi une question : Est-ce votre premier forum ?


_________________


Dernière édition par Aelita le Mar 10 Avr - 18:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Admin
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 9:59

Bienvenue Aelita !

Je suis désolée, j'ai dû corrigé ta présentation et du coup, je sais pas ce que j'ai fait, mais il n'y a plus la même chose qu'avant. Si tu voulais bien tout remettre comme c'était...

Sinon, j'aime beaucoup ce que tu as fait. Fais juste attention à tes terminaisons et accords, j'en ai corrigé pas mal. J'aime beaucoup ton histoire.

J'aimerai juste que tu rajoutes deux petites choses à la fin de ta prez :

"Comment avez-vous connu le forum ? " et "Que pensez-vous du forum ? " et après ce sera tout bon pour moi. Je laisse ma collègue te valider.

Cordialement, Athéna.

_________________


Merci Eris pour ce kit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-cite-d-hellenos.forumgratuit.org
Arès
Dieu de la Guerre
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 19
Localisation : Casablanca

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 12:33

C'est moi qui le lui a montré Smile
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelita
Danseuse, chanteuse et illusionniste
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans les Rues

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 13:21

Voila, j'ai modifié ma fiche ^^
Merci encore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Admin
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 18:04

Pour te répondre, oui c'est mon premier forum en tant que fondatrice et administratrice.

Merci de nous avoir fait remarquer pour les tritons, je demanderai à Artémis de modifier dès que possible. Et pour le design, il y a justement une annonce ici, où je demande de l'aide car je voudrais changer mais je ne sais pas à qui m'adresser.

_________________


Merci Eris pour ce kit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-cite-d-hellenos.forumgratuit.org
Aelita
Danseuse, chanteuse et illusionniste
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans les Rues

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 18:07

Je vois.

Pas de quoi c'est un plaisir.

J'ai déposé un vote mais personnellement je ne suis pas encore assez douée dans le codage informatique pour faire tout ce que je veux.
J'aurais bien déposer ma candidature mais j'ai peur de faire une bourde ^^"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Admin
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 18:11

Pas de souci. Mais si des fois tu connaissais quelqu'un de doué et de dispo ... Smile

_________________


Merci Eris pour ce kit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-cite-d-hellenos.forumgratuit.org
Aelita
Danseuse, chanteuse et illusionniste
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans les Rues

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 18:13

Je ne connais personne qui soit doué ET dispo ^^"

Mais je connais un forum qui te permettra d'en savoir un peu plus sur les codages et d'apprendre à coder...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
Admin / Déesse de la Chasse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 24
Localisation : En vadrouille dans la cité ou ailleurs

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 22:31

Je m'incruste.^^

Alors bienvenue Aelita.^^

Ta présentation est très bien, j'aime bien l'histoire comme le physique et le caractère.^^ Rien à dire.^^

Je te valide donc.^^

Pour répondre à ta question : c'est aussi mon premier forum en tant qu'admin et fondatrice. Mais je suis inscrite sur plusieurs forums rp et modo sur l'un d'eux.
Pour les tritons, j'avais un peu oublié, merci de me le rappeler.^^ Je vais m'en occuper juste après ta validation.^^

Et pour le design, toute aide, la tienne aussi, sont les bienvenues.^^

_________________

Artémis Administratrice du Forum.
Thème d'Artémis

Merci à Eris pour ce kit magnifique!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelita
Danseuse, chanteuse et illusionniste
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans les Rues

MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   Mar 10 Avr - 23:23

Merci beaucoup...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aelita [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aelita [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: Bien démarrer :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: