AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mar 15 Sep - 4:30

Quel est... Le chant... De la vie ? Le chant de la vie... Mais c'était le silence, bien sûr. Le silence. Pourquoi le silence ? Parce que tout a débuté dans le Néant. Donc, le noir. Et il faisait nuit, en ce moment. Je me tenais sur le toit d'une tour de garde, observant l'horizon et les alentours. Hellenos était une ville assez belle, de nuit, si on oublie les gloussements des catins qui offrent leurs services dans des ruelles sombres et les rires des ivrognes qui s'inondaient l'estomac d'alcool et autres substances illicites, liquide ou solide. L'opium était comme l'alcool, c'était une drogue pour les gens qui en prenaient. J'avais mes bras croisés, mon manteau noir ballottée au vent qui soufflait doucement, mes orbes gris semblaient briller à la lueur de la lune. Le silence... Quelque chose que j'appréciais énormément sauf quand ces Voix revenaient me parler, écouter mes problèmes ou me tourmenter. J'avais laissé les petites aux temples dormir, elles n'avaient pas a savoir ce que je faisais pour arrondir mes fins de mois... Non, elles n'avaient pas a savoir.


Je sortais une de mes dagues dont la lame était courbée et en acier, la poignée était faite de bois, enroulé dans du tissu pour garder un semblant de confort. Du bout de mon index, j'effleurais la lame de cette dague, sentant la froideur de celle-ci... Tout en voyant mon reflet. Mais qu'étais-je donc, vraiment ? Étais-je un monstre de prendre toutes ces vies ? Les Voix m'ordonnaient de faire ceci, dans le but de me garder en sécurité... Il n'y a jamais de bonnes raisons de tuer, mais depuis que l'homme a tué d'autre homme avec l'aide de simple caillou, le sang n'a pas cessé de couler. Le sang a continué de souiller la terre... NOUS continuerons de souiller la terre tant que nous existerons. Nous sommes tous un cancer, dieu, humain ou autre.



Je soupirais doucement et rangeais ma dague, fermant mes yeux. Ce soir, un homme devait mourir. Valar Morghulis, comme je le disais, cela se traduisait littéralement par : tous les hommes doivent mourir. La raison de cet assassinat, je ne m'en occupais pas, car tout ce qui m'importait était d'avoir de l'argent pour mes petites protégées... Mais il n'y a pas de bonnes raisons de tuer. Il n'y en a jamais. D'un coup, je sautais du toit de la tour de garde, laissant mon corps tomber en chute libre pour au final, que j'atterrisse sur un gros tas de foin. Je me relevais et me mis à courir dans les rues, évitant habilement les gardes, ayant mis ma capuche. Après un moment à courir dans les rues, je montais donc sur le toit d'une maison habilement et me mit à courir sur les toits des autres habitations, discrètement. Avec le temps, j'ai appris a grimper, à fuir, a trouver des échappatoires et plus encore.

Plusieurs fois, j'ai failli perdre pied, mais je me rattrapais toujours au bon moment, ne voulant pas me casser la nuque. Je ne voulais pas mourir, pas encore en tout cas, pas avant d'avoir mis les autres en sécurité. Je voulais qu'elles vivent... Tous. Certes, elles savaient se défendre, mais nous ne sommes pas invincibles. Au bout d'une demi-heure, j'arrivais à la maison de ma cible, une simple maison ayant deux étages, le toit fait de tuile et les murs d'argile brun. En habile singe, je grimpais la façade arrière de la maison et ouvris une fenêtre, m'y engouffrant dans celle-ci. J'étais dans la chambre d'un bébé qui était endormi, paisiblement.



Je regardais le petit être ensommeillé, conservant mon visage inexpressif. Dans ce genre de métier, je ne devais pas laisser mes émotions parler, même si je détestais m'en prendre à des familles. Par contre, si quelqu'un me demande de tuer un enfant... Là, c'est ma limite, c'est mon 'employeur' qui meurt. J'étais peut-être froid et violent, mais je ne m'en prends pas à des enfants, ça, non. Discrètement, je sortis de la chambre et refermais la porte derrière moi, me dirigeant vers la chambre des parents pour ne trouver qu'une femme endormie. Ma cible était un homme... Donc, je refermais la porte et me dirigeais en bas, mais aucune trace de celle-ci.

Je grognais silencieusement, me demandant ou il était passé avant de voir qu'un homme lisait quelque chose, une note je dirais, devant la maison, assis sur le porche. Comme une ombre, prenant ma dague silencieusement, je m'accroupis et m'approchais de lui, mais l'homme se levait et se mit a marcher dans les rues. Bon, complication en vue... Pendant un moment, je suivis l'homme dehors, dans les rues, avant de le coincer dans une ruelle. Soudainement, je transperçais le dos de l'homme et mis ma main sur sa bouche, couvrant les cris qu'il essayait de faire sortir. Ma dague transperçait encore et encore son dos, le sang maculait mon arme et mes vêtements sombres... Sans le savoir, je laissais aller mes pulsions... En oubliant, sur le moment, que quelqu'un pouvait me voir.

Edit Eris:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Kristopher Moreau le Mar 22 Sep - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Lun 21 Sep - 23:23

Comme toujours Harmonie se faisait discrète, elle ne faisait que marcher vivement dans les rue. Regardant le ciel étoilé, elle sourit en pensant à touts ses mensonges et ses destruction. Elle observait les hommes un peu trop fêtarde et les femmes un peu trop folle de la cité. Qui allait-elle rencontrer ce soir? Un dieux? Une créature magique? Nul ne le sais, mais la surprise ne plaisait pas toujours a Harmonie. Se promenant dans les rue de la cité, Harmonie regarder les autres gens de la cité dormir profondément dans leurs lit, Ces personne était raisonnable, mais quoi dire des autres? Attention à eux... Un peut trop bourré et vous voilà tuer!


Harmonie ne cherchais pas la conversation avec les gens, pour une bonne raison... Qui si frotte si pique... Un du moins qui si frotte y meurt!

BonSOIRRRRR!! Memselle!

...

Aller répondez moi!

C'est alors que l'homme lui prise l'avant bras, d'un coup sec Harmonie pris sont bras et le tourna.

Calmez vous mon cher... Sinon je risque de vous faire mal

Vous? Me faire mal!? HAHAHAHA au nom de Zeus vous me blaguer?

Harmonie lui brisa le bras et lui fracassa la tête contre un mur, et ensuite elle le propulsa sur la maison voisine puis reprit son chemin. Disons que Harmonie est très impulsive, et il ne faut pas tenter de jouer avec elle.

Harmonie voulais se rendre a sa petite tours, sont lieux préféré, son chez elle en quelque sortes... Plus elle approchait plus elle pouvait conclure que quelqu'un d'autre était sur cette tours! Sans dire un mot Harmonie s'approcha et ne fit que Observer l'ombre de l'homme ou de la femme. Tout à coup, l'ombre sauta du toit et se mit a courir dans les rue, Harmonie étant curieuse et voulant découvrir qui était cette personne? Elle remarqua que cette personne courait après un autre personne, il avait donc une cible? Cette personne était donc un meurtrier? Ou simplement un gamin jouant a des jeux stupide? Peut-importe Harmonie désirais savoir qui il était. Après une longue course la personne coinça sa cible dans une petit ruel, et se mis a lui faire mal. Avec quoi? Harmonie n'en avait aucune idée, jusqu'au moment ou elle vue le reflet d'une lame. Alors ce n'était pas un jeux, la fameuse personne était bien entrain de tuer sa cible. Il tenta le mieux qu'il pouvait de venir a bout de sa cible, tout en l’empêchant de crier.

Vous savez qu'il est mal de tuer? Pauvre personne! Qu'a telle fait pour mériter cela?

Harmonie se tenais au milieux de la ruel tout en gardant sa capuche et en parlant sur un ton sarcastique.

J'espère que vous aller nettoyer vos dégât? La cité est déjà assez mal propre à l'Aube pas besoin d'en rajouter!

Harmonie resta figer un milieux de la ruel tout en jouant avec sa dague. Harmonie sentait qu'elle allait se faire du plaisir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mer 23 Sep - 4:02

Je poignardais allègrement le cadavre, mes instincts primaires ayant pris le contrôle de mon corps... Non, de mon esprit. Où avais-je laissé mes instincts primaires prendre le dessus ? Je ne savais même pas. Tout ce que je faisais en ce moment m'enivrait l'esprit comme un ivrogne qui prenait une pinte bière. Tuer... Tuer était ma drogue. Tuer était mon plaisir caché, mon 'petit péché mignon'. Le sang perlait la lame de mon arme alors que je continuais toujours de poignarder cet homme, brutalement et violemment tandis que je laissais un échapper de mes lèvres une sorte de grognement/gémissement de plaisir.

J'étais un animal. Un animal, oui, qui adorait tuer et je ne le niais pas... J'étais un tueur. Tout le monde est un tueur, même les petites que je protège. Dans ce monde, tôt ou tard, nous devons souiller nos mains de sang et tuer, que ce soit un humain, animal, créature magique ou autre. La mort était une chose normale de la vie, une horrible vérité tandis que la vie était un beau et magnifique mensonge. Dans la mort, on ne sent rien, on est qu'une coquille vide ne faisant que prendre de la place dans le monde des vivants, mais dans la vie... On souffre. On galère. On voit des gens qu'on aime mourir, de bien des manières. J'ai souffert à un niveau... À un tel niveau...

Pourquoi continuais-je à le poignarder en étant mort ? Pourquoi ? Parce que je relâchais ma colère ? Parce que j'étais jaloux que lui, il avait encore surement sa mère et son père ? Ou simplement comme je me suis dit tout à l'heure, j'étais qu'un animal ? Je ne sais plus quoi penser de moi, de mes habitudes, de tout, tout court. Ce monde était illogique. Et nous le rendons encore plus illogique, nous, être vivant.

Après un moment, je ne sentis pas la présence qui m'observait poignarder ma victime qui m'interpella, ce qui causait mon arrêt de mouvement. Merde... Piégé et repéré. Il allait falloir s'occuper de ce problème, maintenant et nettement. Ladite personne me fit la moral sur le 'tuer n'est pas bien, blablabla...' Sur un ton sarcastique. Tiens, elle n'avait donc pas peur ? Peut-être était-ce quelqu'un qui était trop confiant d'elle-même ? Peu importe. Doucement, je retirais le poignard du cadavre de ma victime et tournais mon regard vers la personne qui était encapuchonné tout comme moi. Heureusement que j'avais mon cache-bouche de mis, j'avais oublié mes deux masques au palais... C'était pratique, ça cachait tout la bouche jusqu'au nez, ne laissant que mes yeux gris filtré dans le noir de ma capuche. Sarcastiquement, encore une fois, elle me demanda si j'allais nettoyer mes dégâts puisque la cité était déjà assez sale comme ça. Elle portait une dague en plus... J'imagine qu'elle était comme moi.

Doucement, d'une des poches de mon manteau noire, je pris un morceau de tissu sale et nettoyais la lame maculée de sang de ma dague tandis qu'a mes pieds, le sang du pauvre homme commençait déjà a couler en direction du témoin de mon crime.

-Moi, j'espère que tu vas partir maintenant... Ce serait dommage de salir encore plus les rues avec ton sang, non ?  Lui répondis-je de ma voix sans émotion, bien qu'il y eût clairement une menace dans ma demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Jeu 1 Oct - 5:14

Harmonie souriat l'légèrement, alors ce jeune homme  croyais pouvoir tuer Harmonie? Harmonie releva la tête et fixa de ses yeux bleus le jeune homme, sur un ton plus noir et neutre elle s'adressa au jeune homme.

Oooh... Cela serait dommage, mais hausseriez vous? Je ne cherche pas vraiment la bagarre disons, mais si il le faut je hésiterai pas a vous, tuer?  

Harmonie Fixa le jeune homme le regard neutre et impassible, elle ne cherchait pas a tuer ce jeune homme, simplement s'amuser.

Si j'était vous je ne t'enterai pas, vous s'avez je ne vous force a rien mais sympathisé avec un mort ce n'est point palpitant.

Vous s'avez je vois votre étonnement, vous êtes surprit que ce cadavre ne m'effraie pas? ne soyez pas surpris...  

Harmonie fixa le jeune homme d'un visage ferme et sans expression, tenant fermement sa dague elle ne le quittait pas des yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Lun 2 Nov - 3:44

Un léger soupir émanait de mes lèvres alors qu'elle essayait de m'intimider en parlant sur un ton plus 'menaçant' et impérieux, provocateur et sarcastique. Cette gamine était vraiment arrogante, vraiment... Voilà pourquoi je détestais les jeunes comme elle. Elles se croient toute permise et invincible avec une arme a la main. Qu'elle ne cherchait point la bagarre, mais qu'elle n'hésiterait pas à tuer s'il le faut ? Des conneries, que tout ca. Si elle voulait tuer quelqu'un, elle devrait plutôt le tuer directement au lieu de déblatérer des idioties de ce genre.

Elle poursuivit sur sa lancée, en m'avertissant, en quelque sorte, que je ne devrais pas tenter de faire quoi que ce soit envers elle et me disait qu'elle me forçait a rien, que sympathiser avec un mort serait inutile et barbant. Non, elle est sérieuse ? Je pensais qu'un mort pouvait socialiser avec n'importe qui, pensais-je avec sarcasme dans ma tête. Elle continuait encore à déblatérer ses idioties en disant que j'étais surpris qu'elle n'eût pas peur de ce cadavre, essayant de voir a travers moi. Tsk... Comme si une gamine comme elle pouvait me surprendre. Je n'étais pas surpris du tout par le fait qu'elle ne réagissait point a la vue de ce cadavre. En vivant et travaillant dans cette cité, plus rien ne m'étonnait. Pas le moindre du monde.


Je craquais mon cou doucement et braquait un regard froid vers la fille devant moi


-Arrête de t'enfoncer dans tes conneries, tu parais juste plus conne que t'en a l'air,, dis-je d'un froid et sec.

Je soupirais et tournais ensuite le dos à la personne

-Je ne vois pas pourquoi je devrais perdre encore plus mon temps avec une gamine dans ton genre...


D'un simple geste, je lui dis adieu de la main et m'en allais, l'air ennuyé.

Une insulte envers l'étranger s'échappait de mes lèvres en parlant a voix basse, marchant dans d'autre ruelle, ignorant la présence de la personne, mais restant tout de même sur mes gardes. Je jetais un regard a la note que j'avais ramassé sur le corps de l'homme, voyant un message a l'allure louche. Une adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Sam 28 Nov - 22:17

Harmonie lâcha un rire quand le jeune homme lui dit qu'elle avait l'aire conne, ce genre de gens a insulter sans pressions la faisait bien rire! Le jeune homme lui fit signe de la main et marcha quelque ruelles plus loin en marmonnant une insulte à son sujet. Harmonie ne comptait pas simplement partir, non non non! Elle venait simplement de commencer s'amuser! Peut-être que ce jeune homme serait aussi naïf que les autres humains ``normaux``. Harmonie suiva le jeune homme dans l'ombre. harmonie bondit derrière lui et en soufflant dans son cou lui dit

-J'ai peut-être l'aire conne mais je ne le suis pas...

D'un bond elle retourna dans les ténèbres des ruelles sans que le jeune homme puisse la voir.
Harmonie adorait ce petit ``jeux`` certains en devenait fou! Sa discrétion et son agilité ne faisait qu'un lors de la nuit, elle était comme une bête sauvage toujours prête à tuer et a manipuler. Ce qu'elle craignait le plus c'était l'amour... Redoutable et encore plus trompeur que elle même... C'était son atout mais sont ennemis... Sa peur... Sa vulnérabilité... Mais Harmonie savais faire la différence entre un homme amoureux et une simple arnaque, mais tomber amoureuse pour elle serai un châtiment, une malédiction! Elle se laisserai brûler jusqu'au plus profond d'elle si cela arriverai... Alors à chaque homme rencontrer elle forgeait son cœur d’acier évitait de sentir leurs chaleurs près d'elle... Elle les regardais plein de haine! Les tuait tous sans pitié à chacun sens prenant à elle... C'était son père qui avait commencé à la blesser elle tout comme sa mère... Et un jour aussi sa mère a céder... alors c'est de la que Harmonie les détestait tous... Sauf ceux qui était de son côté...

Cacher dans l'ombre elle marmonna

J'espère que tu seras faire le bon choix...

Sa voix raisonna dans la nuit, ont avait l'impression qu'elle était partout...

Tu as un coeur forgé par la colère... Forgé par la peur de perdre... Tu es fort et brave mais tu as des failles tout comme moi et les autres... Je ne compte pas te tuer puisque tu fais exactement comme moi, donc je ne peut pas t'accuser d'être l'homme que tu es... Je veut simplement te prévenir... Les dieux... C'est sont ceux qui détruirons notre monde... Ceux qui nous enlèverons nos famille... Ne te laisse jamais charmer par les dieux de l'olympe...

Harmonie fixa l'homme qui la cherchait du regard

Tu n'as aucune raison de vouloir rejoindre les rang d'Eris... Mais si tu as des gens a protéger, des choses a prouver... cela pourrait être une bonne occasion...

Et l'homme que tu as tuer... C'était un assassin! Un Banale, mais un tout de même

Harmonie fixa le papier et pus voir l'adresse écrire dessus... Une adresse familière... C'était la sienne... Harmonie fixa l'homme... Elle ne devait pas sortir de l'ombre... Elle devait rester cacher... Mais elle avait envie de lui poser 1 millions de question... Mais cet homme avait son adresse... Pourquoi? le jeune avait été envoyer pour la tuer?! Nooon impossible... Alors elle devait découvrir pourquoi il possédait son adresse...

(Voilà j'ai ajouter un peu d'action Very Happy si jamais tu as un problème pour tout ce qui es adresse ect n’hésite pas a me le mp :3 Smile )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mer 23 Déc - 5:25

Alors que je marchais, j'entendais l'éclat de rire de la fillette a qui je parlais, provoquant chez moi un roulement des yeux. Beaucoup d'assassins dans cette ville possédaient une très grande arrogance, voire trop. Étaient-ils tous débiles à ce point ? Se pensaient-ils puissants en possédant le pouvoir de tuer ? Tuer est un art que tout le monde peut faire, mais tuer est un art que beaucoup renient. Par moralité ou par dégoût, même par retenue. Je sentis un poids sur mon dos et entendis le murmure d'une voix féminine, disant qu'elle avait peut-être l'air conne mais qu'elle ne l'était pas. Avant que je ne puisse réagir, l'étranger s'éloigna et sembla s'évaporer dans les ténèbres, silencieusement, comme si elle en faisait qu'une avec elle.

Ainsi donc, dans l'ombre, elle débuta un long monologue sur 'les dieux sont mauvais et ne s'occupe pas de nous' ainsi qu'une description de ce que j'étais. Cela m'ennuyait. Beaucoup pensent me connaître, mais tous avaient tort. Vraiment tord, mais a un tel point. Un simple soupir s'échappa de ma bouche en entendant le nom d'Eris. Une déesse qui semait la misère partout a ce que je sache. L'une des meilleures armes qui existe, la déformation. Elle avait provoqué des guerres, je crois. Mais bon, la plupart des problèmes selon les histoires que j'ai entendues viendraient de Zeus. Pourquoi Zeus ? Parce que Zeus, ce cher dieu, n'arrivait pas a penser avec son cerveau, mais agissait plutôt avec sa queue qu'il n'arrivait pas a garder dans ses pantalons. 


Cependant, elle dit que l'homme que j'avais tué était qu'un assassin, un banal assassin. Qu'importe l'identité, le contrat était fini. Moi, cependant, je voulais voir ce qu'était cette adresse.

-J'avais raison de pas m'occuper de toi, tu es une vraie gamine... Tu te caches dans le noir comme si t'avais peur. Peu importe ce que tu dis, je m'en fous totalement. Va embêter quelqu'un d'autre, tu veux ? Tout ce que tu fais pour l'instant, c'est me gêner.


Sur ce, je repris ma route, une main discrète sur la poignée d'unes de mes dagues, prêts à réagir si cette personne se présentait encore et je suis sûr qu'elle se présentera... Ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Jeu 11 Fév - 1:18

Une gamine? Hahaha! Harmonie avait envie de rire si fort, c'était en plein ce qu'elle voulais! Mais bon, chaque chose en sont temps.. Les rigolades étaient finit, il était venu le temps de savoir ce que cet homme fabriquait avec son adresse.. Mais avant bien-sûr Harmonie avait un milliard de chose à dire, pourquoi passé par 1 chemin si ont peut explorer les 4? La simplicité n'était pas charmant à ses yeux. Ce jeune homme était mystérieux, froid et si noir, et il avait probablement une raison caché au fond de lui, et pour mener sont petit jeux à terme elle devait lui lancer tel sa dague dans un cœur, ses plus beaux mensonges droit sur cette petite faille. Mais cela allait être un défi, il semblait être si refermer et si dur, difficile de savoir comment le faire craquer. Mais elle voulais d'abord savoir ce qu'il faisait avec son adresse, ce qu'elle avait comprise c'est qu'il n'aimait pas les petits jeux, alors elle allait sortir son Côté sérieuse et plus adultes, voyons voir si cela conduira à quelque part.

Je n'est pas peur, et oui effectivement je peut-être une gamine, mais finit les petits jeux j'aimerai en venir droit au but

Elle retira sa capuche pour laisser voler ses longs cheveux blonds au vent, sont visage pâle brillait sous les rayons de la lune, et ses yeux bleus semblait profonds et si magnifiques. Elle fixa le jeune homme, et reprit la parole.

Ce petit papier, que tu tiens dans ta mains, et bien il s'agit de mon adresse. Sans te menacer ou bien t'offenser, pourrai tu me dire pour qu'elle raison tu as mon adresse?

Elle fixa l'homme le visage vide, elle voulais savoir que faisait t'il avec son adresse. De toute manière si il mentai Harmonie le saurai très vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Jeu 18 Fév - 4:45

Un soupir s'échappa de ses lèvres tandis qu'il marchait, un air ennuyé marqué sur son visage avec une pointe d'agacement visible dans son regard. Kristopher détestait les jeunes 'assassins' qui étaient souvent teinté d'arrogance quand ils commençaient à tuer parce qu'ils avaient le pouvoir de la mort entre leurs mains, en eux. Celle de prendre la vie. Il en avait le pouvoir aussi, mais cela ne voulait pas dire qu'il aimait se sentir comme ca. Il faisait toute ces choses pour trois personnes seulement, pour qu'ils ne meurent pas de faim. Il s'était promis de les garder en vie et de veiller sur elles.

La personne dit simplement qu'elle n'avait pas peur et qu'elle était peut-être une gamine, bien qu'elle voulût maintenant en venir droit au but. Elle sortit de l'ombre et d'un mouvement leste, elle retira sa capuche, dévoilant un visage de femme. Une femme qui possédait de longs cheveux blonds et des yeux d'un bleu ciel, qui la rendrait presque divine, surtout avec son visage pale qui brillait sous les lueurs de la lune. Presque. Elle dit ensuite que le papier qu'il avait était en fait son adresse. D'une voix ferme, elle demanda ensuite pourquoi il avait ledit papier.

Il croisa et dit simplement :

''Je ne sais pas, je l'ai trouvé sur le cadavre de ma cible et j'étais curieux''


Simple et direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Lun 22 Fév - 2:51

Alors, si Harmonie avait tout bien saisit, la victime de l'homme mystérieux avait donc obtenus l'adresse d'Harmonie, curieux, mais bon, au moins elle connaissait la personne qui l'avait maintenant en possession. Le jeune homme en question, semblait être du genre à détester parler et raconter des histoires, mais malheureusement pour lui, elle n'aillait pas s'en tenir qu'au fait de savoir qu'il l'avait trouvé sur un corps d'un homme sans importance. Cette pauvre victime, pour Harmonie, cela n'avait plus aucune importance, son sang pouvait couler des heures et des heures, il était mort. Le fait que l'homme sois d'une allure froide et impassible, cela changeait la donne, puisqu'il semblait expérimenté, elle ne pouvait pas seulement se jeter dessus et reprendre son adresse, si il acceptait de lui la rendre, il n'y aura pas de ``BoBo`` sinon, elle allait devoir choisir et réfléchir à chacune de ses actions. Elle ne voulais pas blesser cet homme, mystérieusement, cela l'effrayait d'une certaine manière, elle se disait qu'il dégageait une espèce d'assurance, et cela serai très utile pour les plans d'Éris, mais il y avait autre chose, et Harmonie ne savait d'écrire ce pourquoi. Elle devait se méfier, mais pourtant le garçon ne lui mentait pas, Harmonie le savait.

Et maintenant que tu connais mon adresse, pourrai tu simplement me la redonner? S'il te plait

Un ``S'il te plait`` sortant de la bouche de Harmonie, elle avait beau être une tueuse sans remords, elle gardait ses bonnes manières, et un petit peu de compatis. Mais cette phrase avait été dit d'une voix douce mais à la fois mature, sa voix était naturellement envoutante quand elle parlait de cette façon, un ton d'expression sans émotion précise, mais qui donnait l'impression d'être coupable, c'était une espèce de pitié qu'on ne pouvait remarquer. Mais Harmonie n’implorait pas son adresse, elle gardait seulement son calme, elle fixa seulement l'homme une main sur une hanche et l'autre se balançant doucement, ses yeux perçant fixait celui de l'homme se tenant en face, un regard calme, ne montrant aucun signe de faiblesse, de peur, de colère n'y même de pitié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Lun 22 Fév - 4:45

Le brun regardait le visage éclairé par la lueur lunaire de l'astre nocturne dans le ciel, calmement, ses sens pourtant en alertes. Il était prêt à réagir au quart de tour dés qu'il verra un faux mouvement de la part de la blonde qui se disait être un assassin, quelqu'un qui pouvait tuer pour de l'argent. Il y avait deux différentes sortes 'd'assassin' dans ce monde : Ceux qui tuait pour l'argent et qui avait une certaine morale discutable – on va dire- et ceux qui se faisait passer pour des assassins, ceux qui tuait pour un rien parce qu'ils le pouvaient et qu'ils étaient forts, voilà. Kristopher, lui, était un peu dans la première espèce d'assassin. Enfin, un peu... Il avait quand même une morale, il n'allait pas tuer un enfant ou une femme enceinte. Il n'était peut-être pas le meilleur homme sur terre mais il avait quand même certains principes sur lesquels il tenait. Valar Morghulis, peut-être.

La personne devant lui, en revanche, il ne l'aimait guère, l'attitude que celle-ci avait n'arrangea pas grand vraiment l'opinion qu'il avait d'elle. Elle devait être dans la deuxième catégorie, a tout le temps avoir cet air supérieur au visage, comme si le monde était à ses pieds... Ça lui courrait sur le haricot, il fallait le dire ! Était-elle une enfant de quelqu'un dans la haute société pour agir comme tel ou avait-elle toujours une mentalité d'enfant capricieuse ? Les deux, surement. Cela ne l'étonnerait guère.

'Pourquoi je devrais te la donner ? Si tu étais prêt à tuer pour la récupérer, moi, je suis prêt a te tuer pour vivre. Entre toi et moi, je pense qu'on sait déjà que ça va mal se finir, vu que tu veux tellement récupérer ton adresse''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mar 23 Fév - 2:53

Harmonie lâcha un léger soupir, serte elle était un assassin, mais elle ne tuait pas part simple volonté ou même par plaisirs. Au fond d'elle, elle était faible et aussi innocente qu'une enfant, mais c'était la mentalité et la façon don son père adoptif lui avait montré à grandir qui lui donnait l'impression qu'elle devait être une véritable peste. La nature d'Harmonie était totalement différente de ce qu'elle laissait apparaitre, oui en effets elle avait de la pitié, et parfois dans ses pensées se baladait l'idée qu'elle avait peut-être fait le mauvais choix. L'homme se moquait d'elle, du moins c'est ce que Harmonie croyait, la nature de l'homme était amusante, mais pas dans ce genre de situation, pourquoi ne désirait-il pas lui rendre son adresse? Sincèrement? Il disait que tout allait ce terminer mal et blablabla.. Elle ne désirait pas vraiment se battre, pour la simple et bonne raison que ce n'était pas son genre. Même si l'homme semblait calme, elle ne voulait prendre aucune chance. Aucun faux pas, aucun mouvements brusques, se répétait-elle, elle scrutait l'homme de la tête aux pieds, il semblait lui aussi surveiller les mouvements que Harmonie effectuait. Harmonie se détendit, mais gardant sa main à proximité de sa précieuse dague.

Sur un ton simple, elle lui dit:

Écoute, je ne suis pas du genre à tuer pour aucune raison valable, même pour mon adresse.  

Elle prit une pause puis plongea son regard dans celui de l'homme en face de lui

Tu peux garder mon adresse si le cœur t’envie, mais tu ne sembles pas réellement en avoir besoin, alors pourquoi la gardes tu?  

Cette phrase avait été dite sur un ton sans arrogance n'y même de colère, simplement et nettement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mar 23 Fév - 19:52

La lueur de la lune se reflétait dans son regard bleu comme la mer, brillant comme un diamant. Belle apparence, pensa Kristopher, mais on ne m’aura pas comme ça. Quand il était jeune, sa mère lui avait dit, un jour, qu’un serpent avait beau avoir de très belles écailles, ça restait un serpent pareil. Plusieurs fois, certaines nobles avaient essayé de le séduire pour avoir ses services d’assassins gratuits, mais chaque fois, il refusait et si elles commençaient à se montrer trop insistante, il leur faisait du mal. Si elles continuaient, hey bien… Disons qu’elles disparaissaient après avoir vécu un ‘petit’ accident qui leur aurait valu un cou cassé ou de la difficulté à respirer.

Personne ne pouvait lui donner d’ordre, à moins d’avoir la bourse pleine et avoir une bonne cible pour tuer. Silence à l’achat y compris. Une fois qu’on lui achetait ses services, le silence y venait avec et jamais il n’allait parler de ce contrat, à moins que son employeur le lui rappelle. Personne n’avait su faire parler le brun, depuis qu’il est à Hellenos. Les seules personnes qui en seraient capables, a part ses employeurs, seraient ses protégées. En particulier Aiekia, avec ses yeux bleus, qui pourrait utiliser ses yeux de chiens battus. Pour l’instant, elles ne savent et rien et c’est tout ce qui importe, pensa Kristopher avec contentement.

Il croisa les bras en écoutant la blonde parler, ne clignant des yeux qu’a la dernière question.

’Pourquoi pas ? Qu’est-ce qui me dit que c’est ton adresse ? Peut-être qu’il y a quelque chose d’intéressant que tu veux trouver et que pour ça, t’aurais besoin d'avoir ce bout de papier ?’


Il commença à marcher à l’envers avant de se retourner.

‘’Si tu veux la récupérer, viens la chercher toi-même.’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Ven 22 Avr - 23:54

Harmonie posa ses mains sur ses hanches puis lâcha un soupir en roulant les yeux, elle avait promis à son père ou du moins à son maitre, peut importe, que personne ne saurai au courant de son lieu de résidence et même de sa présence à Hellenos, et si cet homme gardait son adresse cela serai promesse détruite. Harmonie ne cherchait point à se battre avec l'homme devant elle, malgré son expérience elle savait d'avance que cela serai risquer puisque lui aussi semblait expérimenté. Il y avait plusieurs options c'est vrai, mais certaine semblait ridicule et d'autre dangereuse, réfléchir, elle n'avait pas le temps pour cela, Harmonie fixa le garçon en silence, elle avait un regard pensif contrairement à son regard habituellement vide.  Elle passa sa main dans ses cheveux avant de fixer la lune derrière le jeune homme, d'ailleurs, comment se nommait-il? Se donnait-il un de ses surnoms ridicules comme d'autre autre minable de la cité? Aucune idée, Harmonie devait seulement réfléchir, et elle n'y arrivait pas parce que quelqu'un possédait son adresse, ce qui la rendait nerveuse. Elle leva doucement la tête pour que ses yeux bleus pensifs croisent ceux de l'homme.

Un jour j'ai fait une promesse, j'imagine comme touts êtres vivants dans ce monde.

Elle prise un pause.

Et cette promesse était que personne ne devait savoir mon adresse, personne au grand jamais. Peut-être que tu t'en contre fiche, mais pour moi cette promesse est très importante, et je tien
vraiment vraiment à la tenir.. Je les promit à quelqu’un de réellement important pour moi.  


Elle s’avança vers le garçon doucement dans un démarche lente et passive, elle tendit la main en le regardant sincèrement.

je le vois bien que tu ne m’apprécie pas, mais c'est tout ce que je demande.  

Elle pointa doucement le papier et retendit sa main délicatement

Redonne-moi mon adresse,s'il te plait

Probablement qu'il allait lui sauter à la gorge, mais au moins Harmonie auras essayer de façon plus délicate. Elle était prête à toute éventualité, et que probablement sa beauté et ses petits yeux bleus ayant un air fragile et de chien battu ne lui serai d'aucune utilité, elle se dit qu'elle aura au moins essayer d'être gentille une fois dans sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mer 4 Mai - 20:18

C’était d’une démarche lente que Kristopher avait commencé à se déplacer, son regard métallique planté dans les yeux de l’inconnue aux attraits de belle jeune fille. L’air ambiant était tendu. Il sentait sa nervosité. Elle jugeait la situation. Que devait-elle faire ? Agir sous l’impulsion de ses émotions ou rester calme et essayer de raisonner le brun qui continuait de marcher à l’envers ? Kristopher ne sous-estimait pas ses adversaires. Si elle attaquait, peut-être aurait-il le temps de parer une des attaques, mais qu’elle aurait une bonne secrète. Prudence est mère de sûreté, comme le disaient beaucoup de personnes. Le regard bleuté de la jeune fille se tournait vers la Lune, haute dans le ciel, un moment. Elle reporta ensuite son regard dans les yeux de Kristopher. Elle parla.

La blonde avait fait une promesse. Une promesse qu’elle ne peut et ne pouvait briser. Une promesse qui était que jamais, elle ne devait dévoiler son adresse. La démarche était lente, s’avançant vers le jeune homme à la chevelure corbeau. Elle tendit une main. Au moins savait-elle qu’il ne l’appréciait guère en ce moment. Pointant le papier, elle demanda à Kristopher de recevoir le papier, poliment.

''Quel drôle de promesse que de ne pas révéler son adresse, pour rien au monde.’’ Il croisa ses bras, s’arrêtant de marcher. Un moment de silence. Il jeta ensuite le papier à ses pieds. ‘’Tiens, dans ce cas-là, si tu tiens tant a l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Fille adoptive d'Hadès
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Mar 17 Mai - 0:59

Après avoir dit que sa promesse était spéciale et encore des sornettes que Harmonie n'avait point écoutée, l'homme lâcha le papier à ses pieds, et cela ne fit point rire Harmonie. La petite blondinette était sur le point d'exploser, elle se retenue de sauter sur l'homme malgré une envie profonde, elle devait ce clamer et continuer d'être sur ses gardes. Elle ne l'appréciait pas du tout, cet homme avait eu un certain plaisir à jeter ce papier par terre, du moins c'est ce que Harmonie imaginait, de plus, elle était certaine qu'il avait fait exprès de le faire tomber à ses pieds, seulement pour mieux lui enfoncer sa dague dans le dos lorsqu'elle allait le ramasser. Peut-être que ce n'était pas les intentions du garçons, elle ne le saura probablement jamais, mais quel importance? La jeune fille avait l'occasion de ramasser ce petit papier, elle devait sauter sur l'occasion, mais prudence, Harmonie ne connaissait pas son adversaire, il était peut-être talentueux, ou peut-être bien aussi nul qu'un amateur. Elle le regarda dans les yeux, et lui lança un sourire remplie de sarcasme.

Mais que vous êtes galant mon cher, c'est si gentil ne votre par de me laisser le papier, même si vous me l'offrez d'une manière légèrement étrange.

Elle sorti une espèce d'épée semblable à un Katana, elle piqua du bout de sa lame le papier pour ensuite le faire glisser jusqu'à ses pieds.

Heureuse que tu n'as trouver aucune utilité à garder mon adresse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristopher Moreau

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   Lun 15 Aoû - 4:16

L'assassin soupira tandis qu'il croisait les bras, restant quand même sous ses gardes. L'intruse n'était pas prête à lui laisser cette adresse, il le sentait en la regardant simplement dans les yeux d’ou il voyait des éclats de colère, ou cette adresse lui aurait-il mené de toute manière ? Il ne le savait pas, mais évidemment, la blonde ne voulait certainement pas le laisser s'en approcher. Il n'avait plus besoin de la note, de toute manière. Il l'avait mémorisé en tête, mais il se pourrait qu'il l'oublie, en raisons de certaines choses qui pourrait lui occuper grandement l'esprit, prochainement.

Le ton qu'elle prit ne lui plaisait guère, mais il ne se laissait pas provoquer. L'assassin ne lui donnerait pas le plaisir d'avoir le dessus sur lui. Le sourire qu'elle afficha ne lui plaisait nullement d'ailleurs. Un sourire sarcastique et narquois. Elle sortit une épée étrange, qu'il n'avait jamais vue, récupérant la note en la faisant glisser avec la lame auprès de ses pieds et dit qu'elle espérait qu'il n'avait aucune utilité a garder l'adresse.

''Madame a une manière plus étrange encore, de la ramasser. Peut-être que tu ne veux pas que la saleté de mes mains ne te contamine, hum ?'' Son ton était froid. ''Pour ce qui est de son utilité, on verra cela.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tout les chats sont gris... (Kristopher et Harmonie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» La nuit tous les chats sont gris. Ou pas. - Caroline&Cassiopée
» La nuit, tous les chats sont gris - Acte I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: La Cité :: Les Rues-
Sauter vers: