AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque la musique vous tient ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Euterpe
Muse de la Musique
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Lorsque la musique vous tient ...   Sam 21 Mai - 13:09

Euterpe aimait se balader sur l'Agora d'Héllenos lorsque le soleil était à son Zénith. C'était l'heure où les mortels arrivaient en nombre pour discuter, flâner ou profiter du beau temps. Il n'y avait qu'au milieu de ces hommes et de ces femmes à la vie simple et éphémère qu'Euterpe se sentait à l'aise. Elle aimait passer inaperçue aux yeux de tous, habillée avec une légère tunique de lin bleutée telle la femme d'un quelconque commerçant de la cité. Elle se plaisait à discuter avec ses inconnus, échanger des plaisanteries et des banalités. La vie semblait douce...

Traversant la grande place, Euterpe rencontra au centre de celle-ci un petit groupe de trois ou quatre mortels qui tentaient maladroitement de distraire l'ensemble de la population présente par quelques notes de musique afin d'obtenir quelques pièces. Un discret sourire éclaira le visage quelque peu évasif de la jeune femme. Cela l'attendrissait toujours de voir des hommes essayer de maîtriser cet art difficile. Euterpe les écouta quelques minutes, déposa une jolie pièce d'argent aux pieds des joueurs et passa son chemin.

Deux ou trois heures passèrent et l'Agora se vida quelque peu. Les serviteurs rentraient chez leur maitres les courses finies, les citoyens avaient fini d'échanger les dernières nouvelles et potins... La demoiselle alla s'assoir sur un banc à l'ombre d'une grande bâtisse de pierre. Euterpe sortit une flûte à bec en bois quelconque de sa besace et commença à placer ses doigts sur les trous. Cette matinée emplie de sons, d'odeurs et de couleurs l'avait inspirée. Elle porta l'instrument à ses lèvres et des sons délicats et harmonieux emplirent l'atmosphère. La mélodie que la jeune femme improvisait correspondait parfaitement à l'ambiance de l'Agora : joyeuse et légère teintée d'une certaine nostalgie.

Euterpe ne se rendait pas compte du temps qu'elle avait passé ici au frais à donner une existence aux mélodies qui trottaient dans sa tête. Toute notion du temps et de l'espace lui échappait lorsqu'elle s'adonnait à son don...


Dernière édition par Euterpe le Lun 11 Juil - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsque la musique vous tient ...   Ven 8 Juil - 17:01

Le temps filait à toute allure, si vite que l'adolescente ne l'avait pas vu passer. Disons qu'à jouer de ses charmes, elle avait toujours bien rempli ses journées ce qui ne leur conférait pas une impression de longueur. Cette fois, elle avait confondu ses traits à ceux d'une fille d'à peu près treize ou quatorze printemps. Une longue chevelure brune encadrait son visage doux. Les grands yeux verts qu'elle avait toute la journée rivé sur l'agora brillaient sans fin. Assez haute, la simple toge blanche qu'elle avait revêtu cachait ses formes féminines.

A flâner comme elle le faisait depuis quatre ans, la stabilité n'était pas son fort et il y avait longtemps qu'elle n'avait plus de foyer fixe. L'inconvénient principal était bien là, pas de demeure revenait également à dire : pas de vêtement et aussi pas de nourriture. C'était la récupération et son don pour le mensonge qui nourrissaient et habillaient Anthéa. Quoique Anthéa n'était plus vraiment son prénom non plus... Elle n'avait plus d'identité constante non plus et ça, c'était en revanche sa particularité. Aujourd'hui, c'était Mélinée qu'elle avait choisi comme nominatif. Bien entendu, demain dès l'aube, Mélinée disparaîtrait aussi vite qu'elle était venue. Mais l'heure n'était pas encore venue de partir, il lui restait suffisamment de temps pour jouer encore au moins une heure ou deux avec les passants.

Elle laissait ses pieds nus la guider n'importe où de préférence. Sautillant avec gaieté, un léger son de flûte vint effleurer ses oreilles. Son sourire s'élargit et elle tâcha de s'approcher au mieux de cette belle mélodie. Il était dur de jouer fort avec une flûte et bien que les bruits citoyens commencent à se taire, il restait encore une certaine agitation. Assez en tout cas pour rendre à Mélinée la recherche difficile. Finalement, elle dénicha la musicienne. Celle-ci, assise sur un banc, semblait très concentrée à son œuvre. Jouait-elle un morceau qu'elle avait pris ou improvisait-elle ? Il était impossible de le savoir à première vue.

La décision importante de la journée s'imposa à l'adolescente : devait-elle rester ? Continuer son chemin ? Et oui, il n'y avait plus de questions plus cruciales aux yeux de la demoiselle depuis qu'elle envisageait son existence comme celle d'un papillon. "Si demain, je meurs, j'aurais eu le plaisir de ne m'inquiéter de ce demain." se répétait-elle. C'était sa seule philosophie depuis quatre ans et rien n'y changerait, c'était certain. Son choix étant fait, elle s'assit à même le sol, patientant que la musicienne finisse et que l'adolescente attire son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Euterpe
Muse de la Musique
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Lorsque la musique vous tient ...   Sam 16 Juil - 11:44

Emportée par la mélopée improvisée, Euterpe en oubliait totalement le monde extérieur. Les paupières closes, la Muse ne se concentrait uniquement que sur deux de ses cinq sens : l'ouïe et le toucher. Le premier pour juger de la qualité de sa création musicale uniquement et le second car il nourrissait cette dernière. En effet, la brise du vent, la douceur du bois de l'instrument ou encore même la froideur du banc de pierre sur lequel elle était installée n'était autre qu'un ensemble de sensations corporelles qui se transformaient en sons dans son esprit. Son art consistait à parvenir à retranscrire le plus fidèlement possible cette musique par l'intermédiaire de son instrument.

Soudain, une bourrasque se leva brusquement, apportant avec elle un nuage de fine poussière. L'équilibre des sensations s'en vu perturbé. La violence du vent contrastait avec toute la douceur qui environnait la musicienne... au point de lui en faire perdre tous les repères sensoriels qu'elle était parvenue à trouver. L'harmonie entre son esprit et son corps se brisa. La concentration de la Muse s'envola. Ses doigts glissèrent sur la petite flûte de bois. Une fausse note écorcha la mélodie. Insatisfaite au plus haut point, Euterpe prit une moue dédaigneuse vis à vis d'elle même et rouvrit les yeux. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque son regard se posa sur l'adolescente assise à même le sol en train de l'écouter !

La jeune femme était persuadée que personne ne fasse attention à elle dans la cité. Les hommes sont souvent tellement préoccupés à leur pathétiques soucis de mortels qu'ils ne prennent généralement pas le temps de s'intéresser au monde environnant. C'était dans cette invisibilité la plus totale qu'Euterpe se sentait à son aise. La Solitude, aussi dure qu'elle soit, avait toujours été une amie pour la musicienne.

L'attention de la muse se reporta sur son auditrice inattendue. Elle l'examina en quelque secondes des pieds à la tête. Euterpe agissait toujours de la sorte lorsqu'elle se retrouvait en présence d'inconnus. Cela lui permettait de se faire une esquisse grossière de la personnalité de son interlocuteur et de savoir par où entamer une discussion. Cet examen visuel n'était malheureusement pas du goût de tous. Bien souvent, cela mettait les autres mal à l'aise où les contrariaient. Être observé de la sorte faisait naître le sentiment pour certains que la Muse les rabaissaient, pourtant loin de là était son intention ! En effet, étant une grande solitaire depuis toujours, Euterpe n'était pas très douée dans l'art de la conversation. Il fut un temps où lui arracher plus de deux phrases était un véritable miracle. Le seul sujet auquel elle prenait part était son amour pour la musique. Aujourd'hui, la Muse avait fait d'énormes progrès dans l'art de la communication, mais cela n'était pas encore tout à fait au point.


-Qui es tu ? Questionna la musicienne à l'inconnue d'un ton quelque peu agressif sans qu'elle ne le désire. N'attendant pas la réponse, elle continua. Depuis combien de temps es tu ici à m'écouter ? N'as tu rien d'autre à faire ?

Se rendant compte de l'agressivité de la réaction, la Muse pris sur elle, ferma deux secondes les yeux pour chercher les forces dans son environnement afin de se les approprier et de parvenir à calmer cette angoisse qui venait de naître en elle. La confrontation aux inconnus sans qu'elle ne s'y prépare était toujours une source anxiogène pour elle.


Je suis désolée, s'excusa-t-elle d'une voix aussi douce que celle de ses mélodies. Je suis quelque peu peu nerveuse par moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorsque la musique vous tient ...   Sam 23 Juil - 19:17

Quand la musicienne se rendit compte de la présence de Mélinée, elle la regarda assez longtemps. Elle en avait prit l'habitude et ne s'en choquait même plus à force. Elle resta immobile jusqu'à ce que la flûtiste lui adresse la parole presque méchamment. Elle ne s'y serait pas attendue, mais elle ne s'en offusqua pas non plus. A quoi bon ? L'heure n'était pas à la chamaillerie, mais à la détente. En même temps, avec elle, elle était toujours à la relaxation... ,alors quoi de surprenant ?
Lui laissant le temps de se ressaisir et de s'excuser l'adolescente sourit. Elle n'avait rien à perdre et avec un peu de chance, elle sympathiserait suffisamment pour être hébergée cette nuit. C'était à souhaiter, car elle n'avait ce jour pas pris la peine de trouver un jeune garçon qu'elle pourrait suffisamment séduire pour qu'il parvienne lui-même à convaincre ses parents de la prendre sous leur toit. Et le tout sans rien "risquer".


- Mon prénom est Mélinée
, commençais-je, je suis ici depuis peut-être quelques minutes et pour conclure, non, je n'ai rien d'autre comme occupation. Et puis ce n'est pas la peine de me vouvoyer, je suis encore une enfant, comparée à vous.

Elle n'aurait jamais cru si bien dire en réalité. Mais sur ses mots, elle se leva. Maintenant que la mélodie était terminée et qu'elle n'avait plus besoin d'être aussi attentive qu'avant, elle pouvait faire plus ou moins autre chose. Il fallait maintenant qu'elle gagne son attention totale de manière à pouvoir trouver sa sympathie. Et visiblement, le seul moyen, c'était d'utiliser la musique.

- Vous pourriez m'apprendre !
Demanda-t-elle, d'un coup, sans crier gare.

Bien sûr, elle n'avait pas d'instrument, mais s'en procurer un ne serait pas bien difficile. Mélinée avait repéré plusieurs vendeurs sur l'agora et de ce qu'elle pouvait encore voir, ils n'étaient pas tous partis. Au moins un sur ceux-ci accorderait sa grâce à une enfant malheureuse. Et puis rien ne l'empêchait encore de se transformer pour obtenir plus facilement ce qu'elle voulait. Une fois de plus une fois de moins... La jeune fille n'était plus à ça près.

Sans que la musicienne n'ai désapprouvé, elle se permit d'insister avec un regard triste et suppliant. Après tout, cela pourrait lui être d'une grande utilité dans ses prochaines aventures. Et puis cela lui permettrait facilement de gagner un peu d'argent. Peut-être même d'intégrer un petit groupe de musiciens qui l'aideraient ? Qui savait ? Personne, mais l'heure n'était certainement pas au fantasme. Il lui fallait rester terre-à-terre quelques minutes, au maximum quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque la musique vous tient ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque la musique vous tient ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire »
» La Musique que vous aimez écouter ?
» Eldoth ϟ Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout
» Avez vous une musique préférée dans le jeu ?
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité d'Héllenos :: La Cité :: L'Agora-
Sauter vers: